OL : Denis Balbir glisse un petit mot doux à Aulas et Genesio

OL : Denis Balbir glisse un petit mot doux à Aulas et Genesio

Photo Icon Sport

En l'espace de quelques jours, le ciel est passé de noir à bleu au-dessus de Lyon. Car après le nul à Caen, Jean-Michel Aulas avait donné deux matches à ses joueurs pour revenir dans le droit chemin. Et l'ultimatum du président de l'Olympique Lyonnais a été suivi de deux victoires face à des grosses cylindrées, notamment avec un énorme exploit européen à Manchester. Alors, si l'avenir de Bruno Genesio à l'OL semblait être menacé, et si Jean-Michel Aulas paraissait déjà dans le dur avant ce double succès, Denis Balbir a tenu à rappeler l'importance du duo dans la manière dont l'OL fonctionne...et s'en sort très régulièrement.

« Ce qui est marquant avec l’OL, c’est que cette équipe sait se remettre en cause, sans doute grâce à l’impact de son président Jean-Michel Aulas, quelqu’un de fort en périodes de crise. Il n’y a qu’à voir la semaine de Nabil Fekir pour s’en convaincre. Jean-Michel Aulas a senti que son capitaine était moins bien. En un tweet, il l’a remis face à ses responsabilités et dans le sens de la marche. Cela montre son influence et l’écoute que les joueurs lui portent. Cela fait partie de la force d’un club, de son expérience passée au niveau européen, explique, sur ButFootballClub, le journaliste de M6, qui associe à son hommage Bruno Genesio, à qui Denis Balbir attribue également une part énorme dans le redressement spectaculaire de l’Olympique Lyonnais. Encore une fois, et même s’il n’aime pas tirer la couverture sur lui, on ne peut que souligner la pertinence des choix de Bruno Genesio. Ses réussites sont trop souvent passés sous silence et on stigmatise à chaque fois la moindre erreur qu’il va faire (...) A City, le coach lyonnais avait choisi d’aligner Maxwell Cornet dans le couloir droit pour bien défendre. Là, il a relancé Bertrand Traoré qui s’est offert un doublé. Bien sûr, il dispose de joueurs de grand talent mais sa force est d’amener ses joueurs vers une certaine discipline, une rigueur. N’en déplaise aux critiques, Genesio a encore réussi son match face à l’OM. »