OL : Dégoûté par Garcia, Benlamri prépare ses valises

OL : Dégoûté par Garcia, Benlamri prépare ses valises

Icon Sport

Très peu utilisé depuis son arrivée en octobre dernier, Djamel Benlamri a perdu patience. Le défenseur central aurait décidé de quitter l’Olympique Lyonnais en fin de contrat, même s'il avait une option, pour revenir dans le Golfe l’été prochain. Une manière de sécuriser sa place en sélection algérienne à l’approche du Mondial 2022.

Djamel Benlamri ne devrait pas s’éterniser à l’Olympique Lyonnais. Recruté lors du précédent mercato estival, et sous contrat jusqu'en fin de saison avec une option pour un an de plus, le défenseur central ne bénéficie que d’un temps de jeu très limité. L’Algérien n’a pas débuté un seul match de Ligue 1 cette saison et n’est entré en jeu qu’à cinq reprises. C’est dire à quel point le roc de 31 ans arrive loin dans les plans de l’entraîneur Rudi Garcia. Djamel Benlamri s’en est évidemment aperçu et a donc pris une décision. D’après le journal algérien Compétition, le Lyonnais aurait déjà acté son départ l’été prochain, n'envisageant pas de prolonger à l'Olympique Lyonnais.

Benlamri n’y croit plus

L’ancien joueur d’Al Shabab en Arabie Saoudite serait d'ores et déjà parvenu à un accord avec le Qatar SC où évolue son compatriote Youcef Belaïli. Et où l’attendrait un contrat de deux ans assorti d’un salaire annuel à deux millions d’euros. Un bel argument même si l’aspect financier n’est évidemment pas la seule raison de ce départ annoncé. Car en tant que quatrième défenseur central dans la hiérarchie de Rudi Garcia, après Jason Denayer, Marcelo et Sinaly Diomandé, Djamel Benlamri, sauf en cas d’absences, ne verra sûrement pas son temps de jeu augmenter dans le sprint final en Ligue 1.

Une situation qui pourrait finir par lui coûter cher au niveau international puisque son sélectionneur Djamel Belmadi avait prévenu qu’il ne convoquerait plus que des joueurs prêts sur le plan physique. C’est peut-être le message qui a incité le Fennec à faire ses valises à l'approche du Mondial 2022. En tout cas, le défenseur central, qui avait signé pour une saison plus une en option, aurait pu attendre quelques mois le temps de voir si Rudi Garcia conserve son poste. Ou si un nouveau coach arrive et redistribue les cartes.