OL : Cornet s’excuse, les Bernard Pivot du web en PLS

OL : Cornet s’excuse, les Bernard Pivot du web en PLS

Icon Sport

La tension est palpable à l’OL alors que la formation de Peter Bosz n’a toujours pas gagné le moindre match après deux journées.

Pas encore dramatique, même si affronter Brest et Angers laissait entrevoir plus qu’un point dans la musette. C’est surtout la manière qui dérange. Les joueurs de l'OL ne répondent clairement pas présent, et physiquement comme tactiquement, les carences sont évidentes. Individuellement, c’est le fiasco notamment en défense. Marcelo a été complètement à côté de la plaque à Angers, et Maxwel Cornet s’est fait expulser pour plusieurs fautes grossières. Le Brésilien va le payer avec la rupture, d’une façon ou d’une autre, de son contrat, lui qui a été envoyé en équipe réserve.

L’arrière gauche, qui est annoncé partant mais par le biais d’un transfert dans les prochaines heures, a essayé de calmer le jeu sur les réseaux sociaux. L’international ivoirien a pris la parole, et il n’a clairement pas laissé une agence de communication le faire à sa place, comme cela est souvent le cas avec les joueurs professionnels. Dans un message en strory sur Instagram, Cornet a dévoilé le fond de sa pensée. 

« Le seul problème de comportement qu’il y a eu à Angers est mon carton rouge dont je ne suis pas fier. Il n’y a eu ni bagarre, ni insulte entre nous, je vous le confirme. Nous sommes déterminés à montrer un autre visage. C’est quand l’équipe est moins bien que nous devons sentir que vous êtes là pour nous comme vous l’avez toujours été », a livré Cornet. Mais le message d’origine est malheureusement passé au second plan chez les supporters lyonnais, qui ont mis en avant les nombreuses fautes d’orthographe du joueur. « Deuxième carton rouge pour les fautes », « Il écrit comme il joue ce fumier », « Mes yeux… », « Les fautes, il tremblait suite à l'annonce d'Emerson », « Il est aussi bon en français que sur le terrain », est un florilège des réponses qu’a reçu le Maxwel Cornet, avec entre autres de nombreux messages pour lui indiquer d’aller signer à Burnley, qui a fait une grosse offre pour se le payer cet été.