OL : Bradley Barcola en feu, Peter Bosz sort l'extincteur

OL : Bradley Barcola en feu, Peter Bosz sort l'extincteur

Victorieux de Prague 3-0, l'OL a pu faire tourner en fin de match, et les supporters se sont enflammés avec le jeune Bradley Barcola. 

L’Olympique Lyonnais réalise le parcours parfait en Europa League pour le moment. Avec quatre victoires en autant de matchs, les Lyonnais sont qualifiés pour les 1/8e de finale, et ne peuvent plus être rejoints à la première place. Une très bonne opération qui va permettre de donner du temps de jeu à des joueurs moins en vue. Ce fut le cas dès ce jeudi contre Prague, avec Henrique, Diomandé, Da Silva, Cherki ou Slimani qui ont pu se mettre en évidence contre les Tchèques (3-0). En fin de rencontre, un petit jeune a même pu aller chercher quelques minutes, avec l’entrée en jeu du virevoltant Bradley Barcola. A 19 ans, l’attaquant a ainsi fait ses premiers pas chez les pros, et avec quel impact. En effet, entré à 8 minutes de la fin, le joueur natif de Villeurbanne et arrivé au club dès 2010, a tout simplement effectué une première passe décisive sur sa première action offensive ou presque. D’un crochet ravageur, il s’est ouvert le chemin pour déborder et déposer un véritable cadeau sur la tête de Karl Toko-Ekambi pour le but du 3-0. 

Bradley Barcola tout de suite calmé par Peter Bosz

« Je suis très fier d’avoir joué mon premier match en professionnel. Je suis content d'avoir pu rentrer, avoir l’opportunité d’aider l’équipe et de faire cette passe décisive. Je vais bien fêter ça avec ma famille. On n’a pas beaucoup de temps pour préparer le match face à Rennes, mais j’espère faire partie du groupe pour aider l’équipe et enchainer les victoires », a confié Bradley Barcola, félicité par son entraineur pour son calme et sa gestion de la dernière passe sur cette action. En attendant de voir si le jeune lyonnais va enchainer en se retrouvant dans le groupe, il lui reste beaucoup de travail. Peter Bosz, avec son franc-parler habituel, a tôt fait de rappeler qu’il ne fallait pas s’enflammer, et que Barcola allait encore devoir progresser, notamment physiquement, pour espérer aller chercher du temps de jeu à l’OL. En tout cas, le pur produit de l’Académie démontre une nouvelle fois que le réservoir semble inépuisable du côté de Lyon, pour le plus grand plaisir du club, du président aux supporters.