OL : Bosz-Cherki, ça ne colle pas !

OL : Bosz-Cherki, ça ne colle pas !

Le nouvel entraineur de l’Olympique Lyonnais a beaucoup de mal à gérer sportivement Rayan Cherki, et la réciproque est de mise. 

Après une saison en tant que joker sous la coupe de Rudi Garcia, Rayan Cherki mise énormément sur l’année de ses 18 ans, il les aura le 17 aout, pour exploser au plus haut niveau. Les suiveurs lyonnais misent aussi beaucoup sur lui, sa capacité à faire des différences, à éliminer ses adversaires, et à peser sur le jeu offensif de son équipe. Pour le moment, cela ne s’est pas vu lors de la préparation, et c’est même le contraire qui est en train de se produire. Ce jeudi, L’Equipe se penche en effet sur les difficultés d’adaptation de Cherki face aux exigences de Peter Bosz. La cohabitation est difficile, et la jeune pépite de l’OL est certainement le joueur qui se fait le plus reprendre lors des entrainements par l’équipe technique. Un peu trop soliste, il rechigne souvent à faire le pressing collectif que l’ancien coach de l’Ajax exige, et a beaucoup de mal à rester au poste que Bosz lui attribue, le long de la ligne de touche. 

Aulas s'enflamme, pas Bosz

Des critiques qui plombent un peu l’ambiance à Lyon, où Jean-Michel Aulas est dithyrambique au sujet de Cherki. Un avis qui ne partage pas Peter Bosz, qui attend un comportement plus collectif de la part de son jeune attaquant. Ce dernier possède actuellement un énorme avantage toutefois : l’absence de concurrence. Cornet utilisé en défense, Kadewere encore juste, la pépite de l’OL devrait débuter la saison avec beaucoup de temps de jeu. Une situation dont il serait inspiré de profiter, sachant que Peter Bosz ne laissera rien passer si jamais Cherki devait la jouer solo alors que son entraineur est un apôtre du jeu et de la démarche collective.