OL : Blanc a désigné deux nouveaux indésirables

OL : Blanc a désigné deux nouveaux indésirables

Icon Sport

Mécontent de la composition de son groupe, Laurent Blanc attend d’autres mouvements d’ici la fin du mercato hivernal. L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais espère des arrivées et des départs au milieu de terrain, où deux joueurs seront poussés vers la sortie.

Il en faudra plus pour satisfaire Laurent Blanc. Après la signature du défenseur central Dejan Lovren, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais attend d’autres arrivées cet hiver. Le Cévenol a demandé les arrivées d’un latéral droit pour concurrencer le jeune Malo Gusto, jugé encore trop tendre, et celle d’un milieu défensif au profil athlétique. Selon nos confrères de Foot Mercato, Laurent Blanc juge son milieu de terrain déséquilibré et ne serait pas défavorable au recrutement de créateurs.

C'est pourtant le profil de joueurs comme Romain Faivre et Jeff Reine-Adélaïde, deux éléments qui ne répondent pas aux attentes du technicien. Il est vrai que l’ancien joueur du Stade Brestois, recruté en janvier 2022 pour 18 millions d’euros, n’a jamais retrouvé son meilleur niveau à l’Olympique Lyonnais. Utilisé sur le côté droit ou dans l’axe, le milieu polyvalent ne donne pas satisfaction depuis son arrivée. La situation est différente en ce qui concerne l’ex-Angevin. Il est évident que ses deux ruptures des ligaments croisés ont freiné sa progression chez les Gones.

Reine-Adélaïde reste confiant

Pas de quoi attendrir Laurent Blanc qui constate l’incapacité de « JRA » à animer l’entrejeu comme il le souhaiterait. C’est pourquoi le directeur du recrutement Bruno Cheyrou aimerait pousser les deux indésirables vers la sortie pendant ce mois de janvier. Le problème, et non des moindres, c’est que Romain Faivre et Jeff Reine-Adélaïde n’ont pas du tout l’intention de partir. L’ancien Monégasque n’a plus la cote de l’année dernière, lorsqu’il attirait des clubs comme le Milan AC. Et de son côté, le natif de Champigny-sur-Marne s’estime toujours capable d’inverser sa situation sportive. Un sacré défi pour Bruno Cheyrou.