OL : Accord trouvé, Onana met un pied à Lyon

OL : Accord trouvé, Onana met un pied à Lyon

Contrairement à ce qu’affirmait le dirigeant de l’Ajax Amsterdam Marc Overmars, l’Olympique Lyonnais n’a pas cessé de travailler sur la piste André Onana. Le club rhodanien, d’accord avec le gardien camerounais, s’est également rapproché du nouveau prix réclamé pour son transfert.

Mauvaise nouvelle pour Anthony Lopes. Alors que l’on pensait le dossier mal embarqué, l’Olympique Lyonnais pourrait rapidement conclure le transfert de son potentiel concurrent André Onana. Le journal L’Equipe annonce effectivement un accord entre le club rhodanien et le gardien de l’Ajax Amsterdam sur un contrat de cinq ans. Il ne resterait plus que des détails à régler, mais les les deux parties attendraient un terrain d’entente entre les deux formations avant de tout finaliser.

Pour le moment interrompues, leurs discussions pourraient néanmoins reprendre assez rapidement puisque Vincent Ponsot, très actif sur ce dossier ces derniers jours, a peut-être porté une accélération décisive. Le directeur du football des Gones n’a pas encore totalement convaincu l’Ajax Amsterdam. Mais toujours selon le quotidien sportif, les positions se seraient largement rapprochées. Et pour cause, le club néerlandais ne réclamerait plus 14, ni 11 mais plutôt 8 millions d’euros pour la dernière année de contrat d’André Onana.

L’offre de l’OL revue à la hausse

Un montant plus abordable pour l’Olympique Lyonnais qui aurait revu sa proposition à la hausse. On parle maintenant d’une offre à 6 millions d’euros plus des bonus. A croire que le pensionnaire de Ligue 1 n’a pas chômé, contrairement à ce qu’indiquait Marc Overmars, le directeur du football de l’Ajax Amsterdam qui démentait récemment tout contact avec son homologue depuis une semaine. La tendance semble bien différente si l’on en croit la source qui n’écarte pas un dénouement proche. Ce qui permettrait à l’Olympique Lyonnais de se focaliser sur le recrutement d’un attaquant et d’un latéral gauche, les deux postes ciblés par l’entraîneur Peter Bosz.