L'OL repousse Chelsea, bras de fer pour Gusto !

L'OL repousse Chelsea, bras de fer pour Gusto !

Icon Sport

Le cas Malo Gusto est de plus en plus chaud à l’OL, le défenseur de 19 ans étant très courtisé pour un transfert dès le mercato hivernal.

Auteur d’une saison très décevante jusqu’à présent, Malo Gusto n’en reste pas moins l’un des joueurs les plus prometteurs au poste de latéral droit en Europe. Titulaire à l’Olympique Lyonnais à seulement 19 ans, l’international espoirs français est très courtisé. Ces dernières semaines, son nom a été associé à la Juventus Turin et à plusieurs clubs de Premier League. Le plus insistant d’entre eux est sans conteste Chelsea, qui recrute à tour de bras depuis plusieurs semaines et qui n’a aucunement l’intention de s’arrêter en si bon chemin. A en croire les informations du spécialiste Fabrizio Romano, les Blues ont très envie de recruter Malo Gusto dès le mercato hivernal, et poussent au cours des dernières heures pour obtenir l’accord de l’OL. Chelsea n’a pas besoin de faire le forcing auprès du joueur car selon le journaliste, le club londonien a déjà l’accord de Malo Gusto.

Chelsea fait le forcing pour Malo Gusto

Comme indiqué lundi, un accord de principe a été trouvé entre Chelsea et Malo Gusto pour un contrat à très longue durée, comme aiment le faire les dirigeants des Blues ces dernières semaines. Malo Gusto est prêt à signer à Chelsea, avec un salaire largement revu à la hausse par rapport à ce qu’il perçoit actuellement du côté de l’Olympique Lyonnais. Mais ce dossier risque de trainer en longueur dans cette dernière semaine du mercato hivernal et pourrait même virer au clash. Car pour l’heure, la situation est la suivante : Malo Gusto a donné son accord à Chelsea et rêve de rejoindre la Premier League au mois de janvier… mais l’OL est toujours fermement opposé à son départ. Malgré la somme que Lyon pourrait récolter, supérieure à 30 millions d’euros, Jean-Michel Aulas et John Textor ne veulent pas envoyer le signal d’un club qui vend ses meilleurs joueurs en pleine saison. Le message serait mauvais auprès des supporters mais aussi auprès de Laurent Blanc, entraîneur de l’OL depuis moins de trois mois et qui vivrait sans doute très mal le départ de l’un de ses titulaires. Autant dire que ce dossier risque d’animer la fin du mercato à Lyon qui, parallèlement, souhaite toujours se renforcer et vise prioritairement Joao Gomes.