Fournier s'oppose à Aulas pour un attaquant en plus à l'OL !

Fournier s'oppose à Aulas pour un attaquant en plus à l'OL !

Photo Icon Sport

Hubert Fournier a beau être tout nouveau dans ses fonctions à l’Olympique Lyonnais, il n’a clairement pas l’intention d’être un coach silencieux et prêt à tout accepter sans rien dire. Alors que Lyon débutera dimanche sa saison de Ligue 1 avec la réception de Rennes à Gerland, le technicien de l’OL persiste et signe dans Le Progrès, il veut impérativement un attaquant supplémentaire lors de ce mercato. Et même si Jean-Michel Aulas dit qu’il n’en a pas besoin, Fournier insiste avec des arguments, admettant quand même qu’il pouvait comprendre les raisons financières qui incitaient son président à cette position. Mais pour lui, Lyon doit se renforcer et il dit pourquoi.

« Pour moi, il n’y a pas de débat. Je l’ai dit, je pense qu’il nous faut un attaquant. Le président Aulas a son avis, j’ai le mien. Je n’ai pas signé pour être un béni-oui-oui. C’est mon avis. Après, je peux aussi comprendre les contraintes économiques. De toute façon, on s’adaptera. On met beaucoup de pression sur Yassine Benzia qu’on annonce comme un futur grand… mais qui pour le moment n’a jamais confirmé tout le bien qu’on dit de lui. J’attends de voir. C’est dur pour lui parce qu’il n’a peut-être pas pour l’instant les épaules pour assumer ce statut, explique l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais dans les colonnes du quotidien régional. Et Hubert Fournier de dresser le portrait-robot de l’attaquant convoité. On recherche des joueurs qui soient efficaces. C’est surtout cela qu’on attend devant. On a quand même un gamin qui vient de Ligue 2 (Yattara) et deux autres (Benzia, Njie) qui ont dix matches de Ligue 1 dans les pattes. Ça dépend des ambitions du club… A Reims, ça  peut se comprendre, mais à Lyon c’est un peu plus difficile parce qu’on a des ambitions différentes. »

Un message qui a le mérite d’être clair, reste à savoir si Jean-Michel Aulas appréciera et surtout s’il acceptera de faire un chèque pour recruter un attaquant, d’autant plus que pour l’instant l’Olympique Lyonnais n’a vendu qu’un seul joueur lors de ce mercato estival.