OL : Lyon n’est plus la banque du LOSC

OL : Lyon n’est plus la banque du LOSC

Dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais s’apprête à recevoir Lille, un adversaire particulier pour le club rhodanien. Les deux équipes ont longtemps partagé un lien spécial sur le marché des transferts, ce dont le LOSC a profité pour se remplir les poches pendant 15 ans.

Un temps au sommet du football français, l’Olympique Lyonnais ne s’était pas gêné pour piocher dans les effectifs de la concurrence. Le club dirigé par Jean-Michel Aulas avait surtout un faible pour les meilleurs joueurs du LOSC. A moins que cette passerelle ne soit tout simplement liée à Michel Seydoux, l’ancien président nordiste dont le frère était un actionnaire de l’Olympique Lyonnais. On peut penser que leur proximité a pu faciliter les échanges entre les deux directions.

Mais avec du recul, le septuple champion de France (de 2002 à 2008) aurait peut-être mieux fait de s’abstenir. Certes, les recrutements d’Eric Abidal et de Michel Bastos ont pu donner satisfaction. Mais dans la majorité des cas, les Lillois attirés à Lyon n’ont pas répondu aux attentes. On peut évidemment citer les opérations les plus récentes, à savoir le latéral gauche Youssouf Koné ainsi que le milieu ou défenseur central Thiago Mendes, qui n’ont jamais retrouvé leur meilleur niveau.

119 M€ versés en 15 ans !

Si l’on remonte quelques années en arrière, les exemples sont nombreux avec notamment Martin Terrier, Kader Keïta, Jean Makoun voire Mathieu Bodmer. En tout cas, Lille n’a pas eu à se plaindre de tous ces transferts. Et pour cause, le club nordiste s’est rempli les poches grâce à l’Olympique Lyonnais qui, entre 2004 et 2019, lui a versé un total de 119 millions d’euros ! Dont 57 millions d’euros entre 2007 et 2009 ! Compte tenu de ces déceptions et des trajectoires des deux équipes, la passerelle a peu à peu disparu.