ASM : Les « épiciers » du Rocher ont tué Monaco lâche Pierre Ménès

ASM : Les « épiciers » du Rocher ont tué Monaco lâche Pierre Ménès

Photo Icon Sport

Assurée de terminer dernière de son groupe en Ligue des Champions, l’AS Monaco n’est pas du tout certaine de revenir la saison prochaine.

Sérieusement concurrencé par Marseille et Lyon, le club de la Principauté occupe une surprenante quatrième place de Ligue 1. On ne cesse de le répéter, le mercato estival, durant lequel plusieurs cadres ont été transférés, a forcément affaibli l’équipe de Leonardo Jardim. Des départs qui, selon Pierre Ménès, ont en plus affecté le moral des joueurs restés.

« Comment un club aussi flamboyant et qui avait, en Ligue 1, très bien commencé la saison, a-t-il pu ainsi exploser ? Bien sûr, les nombreux départs lors du mercato d’été ont plombé l’effectif et l’on n’a pas suffisamment mesuré l’onde de déception de ceux qui sont restés, surtout Fabinho et Thomas Lemar, qui en plus est actuellement blessé », a commenté le chroniqueur de CNEWS Matin.

« Les caisses sont pleines mais... »

« Depuis cette 15e journée et avant de recevoir Angers, demain soir, Monaco est tombé à la quatrième place du classement et, sans une réaction très forte, leur place sur le podium est sévèrement contestée par Marseille et Lyon. Dommage que les dirigeants monégasques se soient comportés comme des épiciers et qu’ils aient décimé à ce point leur équipe, a-t-il regretté. Parce que si les caisses sont pleines, le terrain, lui, est en train de se vider. » Un peu comme les tribunes de Louis-II.