OM : Longoria prêt à signer un joueur de Tottenham !

OM : Longoria prêt à signer un joueur de Tottenham !

Icon Sport

Fidèle à ses réseaux en Espagne, Pablo Longoria vise l'ailier ibérique Bryan Gil. Le talentueux joueur de 21 ans a proposé de belles choses en prêt à Valence cette saison. Concurrence, salaire, les choses ne seront pas simples pour l'OM dans le dossier.

Avec la Ligue des champions à jouer pour septembre prochain, l'OM se doit de frapper fort au mercato estival. Il faut proposer du lourd à Jorge Sampaoli en ménageant toutefois les finances précaires du club. Une mission taillée pour Pablo Longoria qui a souvent déniché de belles pépites pour pas cher. Le nom de Bryan Gil ne pouvait échapper au fin limier président marseillais. Le jeune espagnol de 21 ans est un ailier prometteur qui a déjà montré sa technique au FC Séville, à Tottenham et à Valence où il a été prêté par les Spurs lors des six derniers mois. 

Conte ne veut plus de Gil, la Samp et l'OM sur les rangs

Propriété du club londonien qui avait déboursé 25 millions d'euros pour le faire venir l'été dernier, Bryan Gil ne voit pas son avenir s'écrire avec les Spurs. En effet, Antonio Conte arrivé depuis comme manager du club ne compte pas sur lui. Poussé dehors, Bryan Gil est ardemment désiré par l'OM qui est séduit par le profil technique de l'international aux quatre sélections en équipe d'Espagne. Mais, la venue de Bryan Gil à Marseille est loin d'être acquise.

Selon le Daily Mail, Marseille doit composer avec l'intérêt de la Sampdoria de Gênes sur le cas Bryan Gil. Le club italien est semble t-il plus avancé sur le dossier que les Phocéens. Autre problème d'importance pour les Marseillais, le salaire élevé de Gil qui possède un contrat jusqu'en juin 2026 avec Tottenham. Ainsi, la Sampdoria l'adversaire déclaré de l'OM envisage plutôt un prêt pour l'Espagnol, une option qui ne déplairait pas aux Spurs. Ils ne sont pas convaincus à l'idée de se séparer définitivement de leur joueur pour le moment. Dans ce cas-là, Longoria et l'OM pourraient avoir leur mot à dire surtout qu'eux disputent la Ligue des champions contrairement à leurs homologues italiens.