OM : Arek Milik maltraité, ce n'est pas Mitroglou !

OM : Arek Milik maltraité, ce n'est pas Mitroglou !

Icon Sport

Titulaire dimanche soir contre l’OL au Vélodrome (0-3), Arkadiusz Milik a manqué plusieurs occasions nettes pour l’OM.

Sur le banc contre Feyenoord en milieu de semaine, Arkadiusz Milik a été titularisé par Jorge Sampaoli pour le choc face à l’OL au Vélodrome. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’avant-centre de l’Olympique de Marseille n’a pas brillé contre la défense lyonnaise, manquant trois occasions nettes lorsque le score était encore de 0-0. Comme c’est le cas à Marseille, les critiques pleuvent rapidement et Arkadiusz Milik n’y a pas échappé après ses ratés contre l’Olympique Lyonnais. Sur l’antenne de RMC, Eric Di Meco a néanmoins volé au secours de l’attaquant polonais. Pour l’ancien défenseur de l’OM, il ne faut pas être trop sévère avec Arkadiusz Milik, lequel reste à ses yeux un attaquant de classe internationale. Au contraire de ses prédécesseurs à Marseille, que ce soit Germain, Mitroglou ou encore Benedetto pour ne citer qu’eux.

Eric Di Meco vole au secours d'Arek Milik

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Arek Milik (@arekmilik)

« Je ne comprends pas ce débat. On le sait bien, à l'OM ces dernières années, on a eu des attaquants catastrophiques. Et quand ce garçon arrive de Naples avec des blessures, on se dit que c'est un miracle de le récupérer. Mais il faut aussi se dire que Marseille le récupère grâce à ses blessures. Et quand on l'a chez nous, on le traite mal. Un buteur a besoin de jouer, c'est un poste mental. Le mec, il est titulaire 23 fois dans la saison, il met 20 buts toutes compétitions confondues. En Coupe d'Europe, il a fait 6 matchs pour 8 buts. (...) Sur un match où tu dois gagner chez toi pour aller en finale, on m'explique qu'il doit rester sur le banc, on est des génies » a lancé Eric Di Meco, qui aimerait que les supporters de l’Olympique de Marseille soient moins sévères avec Arkadiusz Milik, en attendant de voir si le Polonais sera relancé dès jeudi par Jorge Sampaoli pour le choc face à Feyenoord en demi-finale retour de l’Europa League Conférence. Un match que Marseille doit absolument gagner pour arracher au minimum la prolongation.