LOSC : Soumaré siffle la fin du clash avec Lille

LOSC : Soumaré siffle la fin du clash avec Lille

Photo Icon Sport

Mis à l'écart par Christophe Galtier dimanche contre l'OM, Boubakary Soumaré s'est expliqué ce mercredi soir sur le site de Lille afin de calmer les choses.

L'entraîneur de Lille avait surpris tout le monde en se passant de Boubakary Soumaré face à Marseille, un choix du coach qui n'avait rien à voir avec une éventuelle méforme du jeune milieu de terrain. L'explication à cette décision disciplinaire est liée au refus de Soumaré d'être transféré lors du mercato d'hiver à Newcastle, qui offrait 52ME au LOSC. Sur le site officiel du club nordiste, le milieu de terrain a tenu à calmer les choses, conscient que sa situation était devenue très compliquée.

Pour Boubakary Soumaré, l'heure d'un retour au calme est arrivée et il faut désormais bien finir la saison en attendant de voir ce qu'il se passera au prochain marché des transferts, même s'il y a eu de l'amertume de ne pas jouer contre Marseille. « Bien sûr, j’ai regardé le match contre l'OM. Après je ne vais pas mentir, c’était difficile à vivre pour moi, d’autant qu’il y a la défaite au bout… Mais on avait besoin de se parler avec le club pour régler une situation concernant la gestion et le développement de ma carrière. Maintenant, c’est réglé. Il faut aller de l’avant et se projeter sur notre fin de saison. On doit prendre trois points samedi contre Toulouse pour atteindre nos ambitions de podium. A présent, il n’y a que ça qui m’intéresse (...) J’ai de l’ambition comme tous les footballeurs. Je souhaite que nous finissions sur le podium et que nous puissions retrouver la Ligue des Champions pour nos supporters. Le LOSC est un club qui m’a beaucoup apporté et j’essaye de lui rendre du mieux possible sur le terrain en donnant le meilleur de moi-même. J’ai une totale confiance dans le projet mené par le club et le président Gérard Lopez. Avec mes agents, nous travaillons main dans la main et en bonne intelligence avec le club », explique le milieu de terrain, qui ménage ses intérêts et ceux de Lille, ce qui est plutôt un bon choix.