Eur : L'UEFA annonce le 3 août comme date limite pour la C1 et la C3

Eur : L'UEFA annonce le 3 août comme date limite pour la C1 et la C3

Photo Icon Sport

Après un communiqué menaçant à ses 55 membres, l'UEFA a voulu calmer le jeu. Mais quoi qu'il arrive, les finales de Ligue des champions et Europa League seront jouées au plus tard le 3 août.

Aleksander Ceferin ne s’est pas fait que des amis vendredi en validant le texte d’une missive envoyée aux fédérations membres de l’UEFA, le patron de l’instance européenne du football menaçant d’exclure de C1 et de C3 les équipes des pays dont le championnat national ne se sera pas terminé. Une menace qui a ulcéré toute l’Europe, l’UEFA semblant se moquer totalement de la situation sanitaire dramatique liée à l’épidémie de coronavirus. Alors, invité ce samedi de la chaîne allemande ZDF, Aleksander Ceferin a rappelé que la priorité de l’UEFA était la santé de tous, et que s’il fallait annuler les coupes d’Europe alors il le fera. En attendant, le Slovène a tout de même donné la deadline pour un déroulement de la Ligue des champions et de l’Europa League.

« Le 3 août, tout doit être terminé, aussi bien la Ligue des Champions que l’Europa League. Nous faisons face à une situation extraordinaire et nous devons être flexibles, nous pourrons éventuellement jouer le même jour que les championnats nationaux, voire même à la même heure. Nous avons différents plans pour recommencer la Ligue des Champions et l'Europa League en mai, juin ou juillet, mais il y a aussi la possibilité qu'elles ne reprennent pas. Nous pouvons jouer avec le système actuel ou le faire à un seul match avec un tirage au sort pour savoir qui reçoit, ou si l'on joue sur terrain neutre. Pour le moment, la final four n'est qu'une théorie. Ce serait une erreur de jouer et de mettre en danger la santé des joueurs, des supporters, des arbitres. Nous avons besoin du sport, cela donne de l'énergie et aujourd'hui les gens sont nerveux et anxieux. Le football est une industrie sérieuse, même si les superstars aujourd'hui sont les médecins et les infirmiers », a confié, sur la ZDF, Aleksandr Ceferin.