Trois buts, trois points et la place de leader pour le PSG

Trois buts, trois points et la place de leader pour le PSG

Photo Icon Sport

Au terme d’un match à deux vitesses, le Paris Saint-Germain s’est logiquement imposé face à Toulouse ce samedi (3-1). L’occasion pour les Parisiens de prendre provisoirement la tête du championnat.

Contrairement à ce que Laurent Blanc avait espéré, ce n’est pas un Paris Saint-Germain version Ligue des champions auquel on a eu droit ce samedi au Parc des Princes. Mais cette équipe parisienne en mode diesel a suffi pour dominer Toulouse, qui affichait clairement son intention dès les premières secondes : défendre en bloc ! Une stratégie plutôt efficace durant les 20 premières minutes puisque les Parisiens, privés de Motta (blessé) et Verratti (suspendu), ne mettaient pas assez de rythme dans la circulation de balle. La preuve, sur l’une des premières actions rapides du match, le PSG ouvrait le score sur une superbe frappe enroulée de Rabiot à l’entrée de la surface, après une remise du talon d’Ibrahimovic (1-0, 27e). Le premier tir parisien de la partie ! 

De quoi réveiller les hommes de Laurent Blanc qui passaient tout près de doubler la mise à plusieurs reprises dans cette première période. Tout d’abord lorsque Lavezzi était légèrement trop court sur le centre de Cavani (31e). Et sur le corner qui suivait, Thiago Silva voyait sa tête passer juste à côté des buts. Et comme souvent, lorsque le break ne vient pas, l’équipe adverse finit par se manifester. Mais heureusement pour les Parisiens, Sirigu se détendait bien sur une tête d’Aguilar suite à un contre bien mené (41e).

Il faut bien le reconnaître, ce premier acte manquait clairement d’intensité. Mais le deuxième but de Rabiot juste après la pause est venu animer la seconde période. Après un joli numéro de Pastore côté droit, l’international Espoirs français jouait les renards des surfaces pour profiter du centre de l’Argentin au premier poteau et pousser le ballon au fond des filets (2-0, 48e). Insuffisant pour assommer le Téfécé, qui revenait rapidement dans le match grâce à une tête de Ben Yedder, entré en jeu avant la pause et oublié au second poteau sur un coup de pied arrêté (2-1, 51e). Mais les Parisiens, sérieux en cette fin d’après-midi, réagissaient afin de s’éviter une fin de match tendue. Et c’est Thiago Silva, très bon ce samedi, qui mettait finalement le PSG à l’abri de la tête après un coup franc de Bahebeck (3-1, 74e). Sans être flamboyants, les Parisiens ont fait le job pour enfin prendre la tête du championnat, du moins provisoirement avant le match de Lyon contre Nantes dimanche.

Share