Nice-ASSE : un match haché…

Nice-ASSE : un match haché…

Photo Icon Sport

Nice et Saint-Etienne se quittent sur un bien triste 0-0, qui symbolise parfaitement le manque d’intentions offensives des deux équipes, même à 10 contre 10 pendant une heure. 

Trois jours après une énorme déception européenne à Kiev, Saint-Etienne tentait de remettre le couvert à Nice, histoire aussi de continuer à suivre de près son voisin lyonnais dans la course au podium. Mais dans une rencontre digne des performances « européennes » des Verts, il n’y a pas eu beaucoup de football à se mettre sous la dent, dans un match marqué par un engagement parfois excessif. Les rares occasions étaient donc logiquement sur coups de pied arrêtés, avec notamment une tête sur la barre de Genevois sur un coup-franc d’Eysseric (24e). Le match se musclait, et cela se terminait rapidement pour deux joueurs. Déjà averti, Diomandé faisait une nouvelle grosse faute sur Eduardo, mais le Brésilien avait le tort de s’essuyer les crampons sur son adversaire, M. Jaffredo désignant logiquement le rouge pour les deux joueurs (37e). 

A 10 contre 10 pendant une petite heure, on pouvait espérer un peu d’espace et de jeu. Il n’en était rien. L’ASSE était solide derrière, les Niçois manquaient d’imagination, mais Ricky, toujours un peu pataud, n’apportait pas grand chose de son côté non plus. Le Néerlandais était toutefois tout près de trouver la faille… contre son camp, en déviant un coup-franc qui rasait le poteau de son propre gardien (70e). Même la fatigue de fin de match, et les changements, ne redonnait pas un second souffle à ce 0-0 qui ne méritait pas mieux, même si, dans un angle totalement fermé, Gradel trouvait le coin de la barre (91e). Le Gym continue ainsi de souffre à domicile, tandis que les Verts se contenteront de ce point qui ne fait pas vraiment leurs affaires. 

Share