Lacazette renvoie l’OL sur le podium

Lacazette renvoie l’OL sur le podium

Photo Icon Sport

Folle fin de match à Annecy, où Lyon est allé chercher une nouvelle victoire à la dernière seconde contre Evian (2-3), grâce notamment à Alexandre Lacazette, dans tous les bons coups pour l’OL, à nouveau troisième. 

S’il y avait un moment bien choisi pour aller chercher cette deuxième victoire de la saison en déplacement, c’était ce dimanche à Annecy pour l’Olympique Lyonnais. Après des points perdus à Bastia et à Saint-Etienne, l’OL avait l’occasion de repasser devant son voisin en cas de succès en Haute-Savoie. Mais il fallait aussi compter sur une équipe d’Evian en pleine résurrection cet automne, et qui allait montrer de belles ressources, y compris sur coup-franc en l’absence de Wass, malade. Plein axe aux 22 mètres, Barbosa tentait sa chance et enroulait une frappe parfaite qui rentrait, pleine lucarne, avec l’aide du poteau (1-0, 28e). Dans le dernier quart d’heure, le jeu se musclait, et les cartons commençaient à pleuvoir, même si l’OL ne trouvait pas la solution dans le jeu. 

A la reprise, A. Lopes n’aidait pas à calmer les esprits, donnant un coup d’épaule largement évitable à Sougou sur une sortie (47e). Progressivement, Lyon accélérait pour égaliser, obligeant les Hauts-Savoyards à reculer dangereusement. La situation se débloquait sur coup de pied arrêté. Un coup-franc flottant signé Lacazette était difficilement repoussé, permettant à Benzia, qui avait suivi, de pousser le ballon au fond (1-1, 63e). Evian ne doutait toutefois pas puisque dans la minute suivante, sur une action parfaite, Barbosa profitait d’un centre de Nsikulu prolongé par Sougou pour inscrire un doublé d’un tir à ras du poteau (2-1, 64e). Le match prenait une toute autre dimension, et Hansen s’employait sur une tête de Lacazette pour repousser l’échéance (68e). Très en vue en cette seconde période, le co-meilleur buteur du championnat se montrait encore décisif. Sur un corner au second poteau, il contrôlait et enchainait par un tir canon sous la barre (2-2, 82e). Dans les derniers instants, sur un centre presque anodin au second poteau, Thomasson déviait le ballon de la main, provoquant un pénalty que Lacazette transformait en force (2-3, 93e). L’OL revenait de très loin pour ce succès en déplacement dans un match bien mal engagé. Suffisant toutefois pour aller reprendre cette place sur le podium que Lyon ne veut décidément pas lâcher. 

Share