beIN Sports racheté par Canal+, des précisions de taille

beIN Sports racheté par Canal+, des précisions de taille

Photo Icon Sport

Désireux d’endiguer la chute de ses abonnés, Canal+ a décidé d’employer les grands moyens en récupérant l’exclusivité de la distribution de beIN Sports.

Une opération qui doit encore être approuvée par l’autorité de la concurrence, qui interdit un tel rachat dans ses textes, puisque Canal+ ne peut pas distribuer en exclusivité une chaine premium. Mais si le feu vert devait intervenir fin avril, comme l’espère la chaine cryptée, alors ce rachat pourrait bien avoir lieu, et dans des montants astronomiques. En effet, Vivendi, dont Canal+ est une filiale, déboursera 300 ME par an pendant cinq ans, soit 1,5 milliard d’euros, pour récupérer la chaine sportive sous son joug.

En attendant, pour convaincre l’Autorité de la concurrence, Vincent Bolloré a déjà fait de gros efforts, notamment en permettant toujours aux abonnés de suivre uniquement beIN Sports pour le même prix, et sans devoir s’abonner à Canal+ ou Canal Satellite. Reste que, si la chaine qatarie parviendra ainsi à stopper ses colossales pertes financières depuis 2012, Canal+ n’est pas certain de beaucoup y gagner. Mais entre l’économie inévitable sur les droits télés, des programmes plus complets, et des réductions qui seront attribuées à ceux qui s’abonnent à la fois à Canal+ et à BeIN Sports, la chaine cryptée espère ainsi endiguer les désabonnements qu’elle subi depuis quelques années, et la perte de droits majeurs dans le football.

Share