2 descentes en L1, Aulas jubile !

2 descentes en L1, Aulas jubile !

Photo Icon Sport

« On avait validé, mais pour 2016-17. C’est insensé ! Qui a pondu ça ? On est la risée de tout le monde ». Président de l’AS Nancy-Lorraine, Jacques Rousselot n’a pas masqué sa colère en apprenant la décision du conseil d’administration de la LFP, qui a réduit à deux descentes en Ligue 2, et donc deux montées en Ligue 1, les mouvements parmi l’élite, et ce dès la saison prochaine. Une immédiateté qui a beaucoup surpris, l’étude faite en ce sens étant en effet prévue pour une éventuelle application pour la saison 2016-17 dans un premier temps. Après Frédéric Thiriez qui voit en cette décision un élément important pour « l’avenir et la modernisation du football », c’est Jean-Michel Aulas qui s’est félicité de cette fermeture de l’élite. 

« Bravo à la LFP et à la FFF de réformer la compétition en protégeant les vrais investisseurs de la Ligue 1 : 2 descentes et 2 montées en 2016. Merci », a expliqué le président lyonnais, qui a également salué les réformes engagées pour la restructuration de la LFP avant le 31 décembre 2015. Seul championnat d’Europe qui n’aura que deux relégations sur 20 clubs engagés, la Ligue 1 innove à sa façon, même si cela ressemble plus à repli sur elle-même qu’à une vraie solution pour relever le niveau ou les résultats européens des représentants français. 

Share