12 blessés, 12 points, l’ASSE est toujours vivante

12 blessés, 12 points, l’ASSE est toujours vivante

Photo Icon Sport

Dans un match bizarre face à Lille, les Verts ont été en grande difficulté avant de faire la différence après l’expulsion de Béria (3-1). Deux nouveaux blessés à déplorer pour des Stéphanois qui bricolent à tous les postes.

Avec 10 blessés, principalement en défense, Christophe Galtier présentait une équipe inédite, avec notamment Selnaes au cœur de la défense. Les Verts balbutiaient, et il fallait la barre transversale, puis quelques parades dont Ruffier a le secret pour maintenir le score vierge. Mais Béria allait précipiter la chute de son équipe, déjà en difficulté au classement. Déjà averti cinq minutes plus tôt, le Dogue faisait une main volontaire sur ballon aérien, et récoltait un rouge logique (43e).

Dès lors, l’ASSE prenait le contrôle du match, sans non plus dominer outrageusement. Et comme souvent, la différence était faite par Béric, qui dos au but et avec Civelli sur le râble, se retournait pour effectuer un tir en pivot soudain dans la lucarne d’Enyeama (1-0, 63e). Les Stéphanois étaient délivrés, et sur une action parfaite, même si Béric était hors-jeu avant sa remise, Monnet-Paquet délivrait un caviar pour le jeune Nordin, qui frappait sans se poser de questions pour conclure (2-0, 72e). Lille n’y était plus, même si Civelli semait le doute en égalisant « à la Béric » d’un tir au cœur de la surface (2-1, 80e). En contre en fin de rencontre, Roux assurait le succès des siens (3-1, 91e), et une belle remontée au classement à deux points du podium. Mais pour Christophe Galtier, les problèmes s’accumulent, puisque Pierre-Gabriel est rapidement sorti sur blessure, et que Béric a été remplacé en se tenant la cuisse. Et jeudi, les Verts joueront Anderlecht en Europa League !

 

Share