A 50ME le licenciement, Mourinho peut faire le malin

A 50ME le licenciement, Mourinho peut faire le malin

Photo Icon Sport

Après la nouvelle défaite contre Southampton samedi, José Mourinho a affiché une étonnante sérénité quant à son avenir à Chelsea. Il faut dire que le Portugais a peu de chances de se faire virer.

Chelsea 1, Southampton 3… Déjà le quatrième revers des Blues en huit journées de championnat ! Un bilan qui aurait poussé plus d’un entraîneur vers la sortie. Et ça, José Mourinho le sait. « Si le club veut me virer, qu'il le fasse », a réagi le manager du club londonien. Une manière de mettre ses dirigeants au défi, sachant pertinemment que le propriétaire Roman Abramovitch n’osera probablement pas le licencier.

Car Mourinho, qui refuse catégoriquement de démissionner, vient à peine de prolonger son contrat jusqu’en 2019. La note serait donc salée en cas de licenciement… Et le Daily Star croit même connaître le montant exact de l’éventuelle facture : 51 millions d’euros ! On comprend mieux pourquoi Mourinho avait l’air si serein malgré un début de saison catastrophique. D’autant que Chelsea ne paiera sûrement pas le moindre centime pour le remercier dans la mesure où le club avait déjà dû lâcher quelques millions pour licencier Luiz Felipe Scolari, André Villas-Boas et Carlo Ancelotti.

Share