TV : Bien fait pour Canal+, la L1 jubile

TV : Bien fait pour Canal+, la L1 jubile

Icon Sport

En fin de semaine dernière, la LFP a accordé à la surprise générale 80 % des droits télévisuels de la période 2021-2024 à Amazon.

Le ticket BeInSports – Canal + tenait la corde, mais le conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel a finalement pris la décision d’accepter l’offre d’Amazon (259 ME par saison pour 8 matchs par journée dont les 10 plus grosses affiches de la saison). Immédiatement, le groupe Canal a annoncé qu’il se retirait de la Ligue 1 et qu’il n’en diffuserait pas ses deux affiches par journée, sous-licenciées par BeInSports. Le divorce est maintenant profond entre Canal + et le football français, ce qui ne semble pas traumatiser les présidents des clubs de Ligue 1. Au contraire, interrogé par L’Equipe, l’un d’entre eux savoure sa revanche.

« Même si on ne peut rien exclure, et notamment que Canal s'entende avec Amazon pour l'affiche du dimanche soir, Canal + et Saada payent aujourd'hui leur attitude, le fait de nous avoir laissés mariner des semaines après le retrait de Mediapro, de nous avoir mis au bord du gouffre » lâche un président de club français. Un autre membre du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel abonde. « Le problème est que Canal ne s'est pas comporté comme un partenaire ces dernières semaines, on avait toujours le sentiment de faire la charité, poursuit un patron de club. Canal + a passé son temps à nous dénigrer, à dire que le produit n'était pas bon, que l'on était mauvais ». Enfin, un autre dirigeant va plus loin en expliquant que Canal + a eu un comportement « hautain et arrogant » auprès des clubs français. C’est donc avec beaucoup de bienveillance que la LFP et les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 dans leur ensemble accueillent Amazon. En attendant de savoir ce qu’il adviendra des matchs détenus par BeInSports, qui étaient jusque-là diffusés par Canal +.