LOSC : Lille est prévenu, le retour de Bielsa risque de faire mal

LOSC : Lille est prévenu, le retour de Bielsa risque de faire mal

Photo Icon Sport

Sorti en demi-finale des play-offs avec Leeds, Marcelo Bielsa a raté la montée en Premier League et sans doute la grosse prime qui allait avec. Tant pis, « El Loco » se contentera des 19 M€ du LOSC... 

C’est effectivement la somme brut tous préjudices confondus (moraux, image, carrière) que le technicien réclame à ses anciens dirigeants. Sans compter les 4 M€ brut exigés pour son staff. Rappelons que l’Argentin avait été licencié pour faute grave en décembre 2017, quelques mois après sa prise de fonction.

Une éviction que Bielsa conteste par l’intermédiaire de son avocat. « Il était la pierre angulaire du projet en février 2017, a rappelé Me Benjamin Cabagno dans le journal L’Equipe. Si les montants sont importants, il s'agit pourtant de l'exécution normale d'un contrat signé par des dirigeants d'un club ambitieux qui a eu recours à (...) un entraîneur reconnu internationalement. »

Bielsa toujours aussi offensif

« (...) L'annonce publique de la venue de Marcelo en février 2017 a aidé le club à obtenir les contributions nécessaires pour financer un projet d'entreprise fondé sur le principe du "trading joueurs" dans le but d'un retour rapide sur investissement, a-t-il ajouté. (...) Il sera intéressant d'évaluer la période d'intégration et l'influence (de Bielsa) sur les joueurs qui seront transférés pour des sommes très élevées. » Déterminé, l’ancien coach de Marseille compte même assister à l’audience au conseil des prud'hommes en 2020 pour donner sa version.