L1 : Aulas envoie sa dernière lettre, reprise début juillet !

L1 : Aulas envoie sa dernière lettre, reprise début juillet !

Photo Icon Sport

L'attaque finale de Jean-Michel Aulas est en préparation avec son plan de reprise dévoilé à la Ministre des Sports Roxana Maracineanu.

Après l’Allemagne, les autres championnats européens se préparent à reprendre. Retour à l’entrainement collectif, premières dates envisagées, mise en place du protocole, cela sent à nouveau le football en Espagne, Italie et Angleterre notamment. En France, rien à l’horizon puisque le Premier Ministre a décidé il y a un mois de cela que tout était fini. Une précipitation qui met Jean-Michel Aulas en furie, que ce soit au sujet des conséquences sportives pour son club, que financières pour l’ensemble des formations de Ligue 1 et Ligue 2. Depuis, le président de l’OL multiplie les actions pour inverser une décision pourtant validée à tous les niveaux.

Combatif et persuadé de pouvoir encore inverser la situation, Jean-Michel Aulas sollicite les appuis politiques et les recours judiciaires. Et en attendant la décision du conseil d’état dans une semaine, le dirigeant rhodanien dévoile déjà son plan d’action pour permettre de continuer la Ligue 1. Dans un courrier envoyé à la Ministre des Sports Roxana Maracineanu que s’est procuré l’AFP, JMA table sur les nouvelles annonces d’assouplissement qui devraient être faites par Edouard Philippe ce jeudi pour demander la reprise du football professionnel, avec l’appui du conseil scientifique.

Entrainement collectif dès mardi !

Si les élections municipales peuvent avoir lieu, alors le football doit aussi être concerné. Pour cela, le président de l’OL demande l’autorisation d’une reprise des entrainements collectifs dès mardi prochain, le 2 juin, puis une réunion au sommet pour valider le retour de la compétition le 15 juin. Ceci pour une reprise du championnat début juillet, avec des matchs à huis-clos et un protocole proche de celui mis en place à l’étranger. Une reprise des entrainements dans quelques jours pour des matchs début juillet, cela représente en tout cas le dernier espoir réel de l’OL et de ceux qui veulent reprendre. Car les délais vont rapidement devenir intenables dans le cas contraire, surtout qu’il semble impossible de voir la LFP accepter de se pencher sérieusement sur le dossier de la reprise après avoir proclamé le champion de France et envoyé le classement final à l’UEFA.