Covid : Les chiffres tombent, les clubs de L1 peuvent pleurer

Covid : Les chiffres tombent, les clubs de L1 peuvent pleurer

Photo Icon Sport

L’objectif chiffré du gouvernement pour le déconfinement du 15 décembre a de grandes chances de ne pas être atteint.

Cela devrait jouer sur les mesures que l’état prendra en vue de la reprise progressive des activités. Le football sera encore une fois touché, et l’espoir de voir les stades accueillir à nouveau quelques spectateurs a été rapidement douché. C’est Jean-Marie Blanquer, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, qui s’en est chargé sur BFM. Dans l’étape 2 du déconfinement, un retour du public était espéré pour le 15 décembre. C’est désormais en janvier que cette mesure pourrait s’appliquer.

« Un retour du public en janvier ? Il faut l'espérer, c'est en tout cas ce que nous avons à l'esprit. C'est à confirmer en fonction de l'évolution épidémique. Quand ça aura lieu, ce sera dans une perspective proportionnelle et non pas avec un chiffre en valeur absolue, comme les 5.000 de ces derniers mois. Ça peut être proportionné à la taille de l'endroit. 25% de la capacité d'un stade? Ça peut être ça, un siège sur 4, un siège sur 2, ça dépend des données épidémiques », a fait savoir l’homme politique. 25 % de la capacité d’un stade, cela peut déjà vouloir dire 15.000 personnes au Vélodrome pour l’OM, ou 10.000 au Parc des Princes pour le PSG par exemple. Les salles de cinéma, de théâtre et de spectacles devraient logiquement subir le même sort, afin d’éviter la multiplication des cas positifs au Covid-19, qui est actuellement encore très loin des 5.000 cas par jour espérés par le gouvernement pour avant Noël.