L1 : Le foot crie à l'injustice, le public de retour dans les stades ?

L1 : Le foot crie à l'injustice, le public de retour dans les stades ?

Photo Icon Sport

Le 15 décembre prochain, les cinémas, les théâtres ou encore les musées rouvriront leur porte à l’occasion de l’étape 2 du déconfinement.

En revanche, dans un premier temps, il n’était pas question d'ouvrir les enceintes sportives au public avant le mois de janvier. Un véritable scandale aux yeux des acteurs du sport, qui estiment légitimement qu’il est bien plus facile de faire respecter les distances et les protocoles sanitaires dans des enceintes de plein air plutôt que dans des musées ou des cinémas. Ces dernières heures et en toute logique, la gronde est montée. Et les efforts des dirigeants sportifs français pourraient bien finir par payer puisque Roxana Maracineanu a estimé envisageable une réouverture des stades de football ou encore de rugby en France le 15 décembre. La Ministre des Sports plaidera en tout cas ce scénario auprès de Jean Castex et d’Emmanuel Macron dans les prochains jours.

« La décision est entre les mains du Premier ministre. Je vais porter ce message et essayer de négocier comme je peux. J’ai entendu la demande de ces acteurs sportifs tout à fait responsables, qui ont travaillé sur des protocoles, qu'ils sont venus présenter en préfecture, qu'ils ont eu déjà la possibilité d'expérimenter. Ils sont prêts, aujourd'hui, à ouvrir le 15 décembre. C'est cette parole-là que je vais porter auprès du Premier ministre, du président de la République pour une réouverture aussi, en milieu extérieur, de cette jauge au public au 15 décembre. Quand on est spectateur, quand on porte un masque, quand on a un siège ou deux de distance avec son voisin dans des enceintes grandes en taille, il pourra être tout à faire envisageable de venir soutenir nos athlètes, nos sportifs de haut niveau, pendant les vacances de Noël et du Nouvel An » a indiqué la Ministre des Sports, qui défendra donc cette cause auprès du Président de la République et du Premier Ministre. Reste maintenant à voir si l’ancienne nageuse olympique sera convaincante et obtiendra gain de cause.