Ang : Arsenal et Arteta inarrêtables, merci Tottenham !

Ang : Arsenal et Arteta inarrêtables, merci Tottenham !

Icon Sport

Dimanche, Arsenal a l'occasion de s'envoler en Premier League en cas de succès lors du derby face à Tottenham. De quoi confirmer la nouvelle dimension prise par les Gunners depuis la fin de saison dernière et un lourd revers...à Tottenham.

Dimanche soir, Arsenal pourra peut-être sérieusement envisager mettre fin à 19 années de disette sur le plan national. Les invincibles menés par Arsène Wenger et Thierry Henry décrochaient alors le 13e et dernier titre de champion d'Angleterre du club londonien. Depuis, Arsenal a souvent connu des années de vaches maigres avec Arsène Wenger, Unai Emery puis Mikel Arteta. Toutefois, cette saison, l'Espagnol arrive enfin à remettre les Gunners au premier plan. Ces derniers impressionnent et sont en tête de Premier League. Après le revers de City dans le derby de Manchester samedi, Arsenal peut faire le trou en cas de succès chez son rival historique Tottenham.

Arteta pulvérise les autres managers anglais

En empochant le derby du nord de Londres, Arsenal aurait alors 8 points d'avance sur Manchester City et tout autre club en Angleterre. Cela confirmerait un peu plus l'emprise des Gunners sur la Premier League, les statistiques étant déjà évocatrices. Le journal The Sun date le début de la folle série d'Arsenal à la 36e journée de la précédente saison. A l'époque, les Gunners avaient perdu toute chance de jouer la Ligue des champions en chutant lourdement sur la pelouse de Tottenham qu'ils retrouvent dimanche. 

Depuis cet échec 3-0 face aux Spurs, aucun manager n'a plus gagné que Mikel Arteta en Premier League. Le technicien espagnol a gagné 75% de ses 28 matches dirigés. Son dauphin Erik Ten Hag en est à 71% quand Guardiola est bloqué à 67% et Klopp à seulement 52%. Sur cette période, Arsenal n'a été battu que deux fois : à Newcastle (2-0) en fin de saison dernière et à Manchester United (3-1) sur l'exercice 2022-23. La seule défaite de la saison en championnat. Le déclic était parti des Spurs, Arsenal et Arteta voudront sûrement remercier à leur façon le vieil ennemi ce dimanche.