Peter Bosz a voulu quitter Lyon fin août !

Peter Bosz a voulu quitter Lyon fin août !

Seulement 13e du classement de Ligue 1, avec un match en moins, l'Olympique Lyonnais déçoit énormément. Peter Bosz devrait passer l'hiver, même s'il a des doutes.

A l’heure où Juninho s’apprête à quitter l’Olympique Lyonnais sans même attendre les trois ans qu’il s’était donné comme directeur sportif du club rhodanien, les premiers doutes sur Peter Bosz apparaissent du côté des supporters de l’OL. Longtemps considéré comme le grand entraîneur tant attendu par Lyon, le technicien néerlandais, limogé en mars dernier par le Bayer Leverskusen, après un bref passage à Dortmund, suscite des doutes. Car c’est peu dire que son style de jeu ne semble pas du tout compatible avec l’effectif dont il dispose à cet instant de la saison, au point que son départ a plusieurs fois été envisagé par certains consultants. Cependant, dimanche soir, quelques heures après le nul décroché par Lyon à Lille, un match pas vraiment emballant, Daniel Riolo a lancé une véritable bombe en direct sur l’antenne de RMC. Le journaliste a en effet affirmé qu’en août dernier, Peter Bosz avait envisagé de quitter immédiatement le banc de l’Olympique Lyonnais

L'OL a rendu fou Peter Bosz

Et Daniel Riolo de préciser son information. « L’OL est perdu. Entre le départ de Juninho, Aulas qui est de moins en moins présent, le président de l’ombre (Ndlr : Vincent Ponsot), c’est le bordel à l’OL et je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit comme ça. On était parti pour une saison avec un entraîneur et un directeur sportif qui sont main dans la main, et le recrutement n’était pas mauvais du tout. Il y avait tout pour faire une belle saison, et ils ont réussi à se cramer tout seul. Tout le club s’est mis une balle dans le pied. Je vais vous dire un truc, Peter Bosz dès la fin août il voulait partir. Ça, c’est une info. Il ne comprenait plus rien et il pensait ne plus pouvoir y arriver. Il a senti que c’était le bordel, c’est arrivé beaucoup plus tôt que la presse en a parlé (…) Quand Juninho pourra parler de tout, on apprendra que les deux-trois dernières années ont été incroyables », a confié le journaliste de RMC, qui explique qu'il y a en plus des clans dans le vestiaire de l'Olympique Lyonnais.