OL : Trois cambriolages, l'enquête au point mort, Lyon réagit

OL : Trois cambriolages, l'enquête au point mort, Lyon réagit

Photo Icon Sport

A Barcelone ou à Marseille, à Lyon comme à Paris, les joueurs de football sont des cibles de choix pour les cambrioleurs. Il y a souvent des butins non négligeables et les footballeurs ont comme réputation de ne pas être très vigilants sur l’activation des systèmes de surveillance. De plus, les horaires de leurs matchs sont largement connus. Résultat, plusieurs joueurs lyonnais ont été cambriolés ces derniers jours, ce qui a forcément provoqué une réaction de l’OL. Devant les rondes de police trop peu efficaces, et les enquêtes qui ne portent pas leurs fruits pour le moment, le club rhodanien a pris les devants en se mettant d’accord avec les joueurs pour un système personnalisé.

« On travaille avec les services de police pour essayer de comprendre ce qu'il se passe et voir s'il y a des concordances entre les cambriolages. Pour l'instant, on ne peut pas dire que les enquêtes qui ont été menées rencontrent un franc succès. Les forces de l'ordre ont simplement reconnu qu'il y avait une ou plusieurs bandes qui sévissent actuellement mais qui ne visent pas seulement les footballeurs. On a pris des dispositions pour rassurer les joueurs et leurs familles, pour préserver leurs maisons et leurs biens. Et aussi qu'ils puissent venir jouer l'esprit libre puisque visiblement ils sont surveillés. On ne donne pas de détails pour que cela reste efficace. On a proposé un service aux joueurs après les trois derniers cambriolages et ils ont tous adhéré », a confié Olivier Blanc, directeur général adjoint de l’OL, dans les colonnes de L’Equipe. Sans donner les détails de ces nouvelles mesures, la présence d’un agent de sécurité fourni par l’OL pour surveiller les maisons des joueurs est très certainement de mise désormais.