OL : Textor n'a pas le choix, ou il paie ou Lyon coule

OL : Textor n'a pas le choix, ou il paie ou Lyon coule

Icon Sport

Malgré le rachat par John Textor, l'OL reste dans le flou sur le plan sportif. Huitièmes de Ligue 1, les Lyonnais pourraient enchaîner une quatrième saison sans C1 et rentrer sérieusement dans le rang. L'Américain va devoir vite faire ses preuves pour sauver la situation.

Laurent Blanc ou Peter Bosz, le mal est profond à l'OL. Les résultats et surtout le jeu collectif ne se sont pas vraiment améliorés malgré le changement d'entraîneur. Le dernier match de préparation perdu face à Monza est venu le rappeler froidement aux supporters lyonnais. La huitième place de Ligue 1 n'est pas un accident et il faudra sérieusement cravacher pour arracher l'Europe et en particulier la Ligue des champions. Cet OL ne semble pas taillé pour ces objectifs comme le souligne le consultant RMC Jonatan MacHardy.

Textor va devoir montrer sa puissance dès janvier

Ce dernier ne croît pas du tout en la réussite de cette équipe lyonnaise. « Les Lyonnais sortent d’une intersaison coupe du monde tout simplement catastrophique. […] Les pépins continuent de s’accumuler et soulignent bien plusieurs choses : le niveau collectif de cet OL est loin d’un club qui veut se qualifier pour la Ligue des champions et que l’effectif est très très mal construit », a t-il développé dans l'After Foot. S'il a d'énormes doutes sur John Textor, il reconnaît que l'Américain est la dernière chance du club rhodanien. Il devra néanmoins être très actif au prochain mercato car l'équipe dirigée par Laurent Blanc n'est pas à la hauteur du standing de l'Olympique Lyonnais en France.

« Si on parle d’infrastructures, l’OL est le club numéro 1 en France devant le PSG. […] Malheureusement, tu restes sur trois saisons cauchemardesques […] et là tu es 8e en championnat. […] Je pense que l’OL marche sur la tête depuis trop longtemps, depuis l’époque Claude Puel où les choses ont commencé à mal fonctionner : en haut du club, avec les jeunes du club, le recrutement etc. C’est une descente progressive, aujourd’hui bien marquée. […] C’est le moment pour Textor de tout changer parce que j’ai l’impression que tout doucement l’OL redevient un club lambda de L1. […] Il faut un gros mercato, Textor doit assumer […] et sortir le chéquier. L’effectif est très déséquilibré, très mauvais. Ca sert à rien de venir faire le beau en conférence de presse M.Cheyrou, il faut travailler maintenant ! », a t-il lâché. Autant dire que la petite enveloppe de 40 millions d'euros prévue par Textor ne devrait pas être suffisante, surtout si l'OL veut être sur le podium en fin de saison.