OL-PSG : Lyon réclame 20.000 spectateurs et accuse

OL-PSG : Lyon réclame 20.000 spectateurs et accuse

Icon Sport

A quelques jours du match entre Lyon et le PSG au Groupama Stadium, les dirigeants de l'OL commencent à sérieusement s'agacer de la gestion des jauges par le gouvernement. 

Le match vedette de la 20e journée de Ligue 1 opposera l’Olympique Lyonnais au Paris Saint-Germain ce dimanche, et à quatre jours de cette rencontre, nul ne sait combien l’OL pourra vendre de tickets à ses supporters. A la base, le Premier ministre et son ministre de la Santé avaient fixé la jauge à 5.000 spectateurs, les deux refusant d’envisager autre chose que ce chiffre lancé presque au hasard. On l’a vu mardi soir lors de Lens-Lille, cette mesure est grotesque, et des élus du camp du Président de la République l’avaient eux-mêmes constaté. Dans le chaos actuel autour du pass vaccinal, le dossier du football est évidemment au second plan, mais contre toute attente, et 24 heures après le rejet d’un amendement sur le même sujet, la ministre déléguée au sport annonçait que finalement un texte allait ouvrir la porte à une jauge liée à la contenance des stades. Pour l’instant, le flou est total sur la date de mise en application de ce texte, et du côté de l’OL on commence à sérieusement trouver que la gestion des autorités politiques est grotesque.

Lyon veut 20.000 supporters contre le PSG

Stadium manager de l’Olympique Lyonnais, Xavier Pierrot ne le cache pas dans Le Progrès, du côté des dirigeants rhodaniens, on est clairement exaspéré de voir que rien ne bouge et que les déclarations vont dans un sens puis dans l’autre. « On est très en colère. Les décisions gouvernementales sont totalement incohérentes (...) ces décisions ne sont pas pas correctes par rapport aux centres commerciaux, qui vont accueillir des milliers de personnes avec les soldes, aux salons et foires, comme le salon de l’étudiant à Eurexpo qui va accueillir des milliers de personnes en indoor ce week-end sans que ça pose de problème au Gouvernement (...) On ira jusqu’au bout. Le sport a servi de levier pour que les gens aillent se faire vacciner, on espère obtenir gain de cause d'ici la fin de semaine, car on ne veut pas avoir à choisir entre nos abonnés pour le match contre le PSG. On demande 20 000 spectateurs pour ce match, pour satisfaire au moins nos abonnés », explique le responsable lyonnais, qui rappelle que l’OL a toujours joué le jeu en faveur de la vaccination, mettant notamment son stade et ses installations à la disposition des services sanitaires et que la moindre des choses serait que cela ne soit pas oublié.