OL : « Ponsot et Cheyrou, c’est pire que tout », la gifle ultime

OL : « Ponsot et Cheyrou, c’est pire que tout », la gifle ultime

Icon Sport

Le mercato hivernal de l'Olympique Lyonnais semble compliqué, et cela n'arrange pas les affaires des dirigeants de l'OL déjà vivement critiqués. Vincent Ponsot et Bruno Cheyrou sont dans le collimateur.

C'est peu dire que les supporters lyonnais sont remontés contre le directeur du football et le responsable de la cellule recrutement de leur club préféré, et ce ne sont pas les événements en cours du côté du Groupama Stadium qui vont inverser la tendance. Tandis que Laurent Blanc s'apprête à voir partir Malo Gusto, et que plusieurs joueurs promis à un départ durant ce mois de janvier, sont plutôt partis pour rester, la tempête gronde au-dessus de l'Olympique Lyonnais. Tandis que l'OL végète dans le ventre mou de la Ligue 1, l'inquiétude est grande de voir le club de John Textor et Jean-Michel Aulas rentrer définitivement dans le rang, et ne plus vivre que de ses souvenirs. Dans l'After Foot, Daniel Riolo n'a pas mis longtemps à cerner le problème, ou plutôt les problèmes.

Ponsot et Cheyrou, les deux cancres de Lyon

24 heures après son retour sur Twitter, et un premier échange viril, mais correct avec Jean-Michel Aulas, Daniel Riolo a livré le fond de sa pensée sur la situation actuelle. « Edouard Jay (Ndlr : journaliste de RMC à Lyon) me disait qu’il y avait une légende urbaine que le duo Ponsot-Cheyrou ne bossait pas du tout, mais qu’en fait si, ils bossaient. Et bien c’est encore pire. Car si on me dit qu’ils bossent et que depuis un an ça se passe comme ça, alors c’est pire que tout. Si mon fils à l’école, on me dit qu’il bosse, mais qu’il a de mauvaises notes, je me dis que là c’est un problème, car j’ai un cancre. Là, il va falloir appeler Acadomia pour le directeur du recrutement et pour le directeur du football. Là il va falloir trouver du soutien scolaire pour les deux cancres, c’est préoccupant », a lancé le journaliste, visiblement sidéré par les événements vécus du côté de Lyon.