OL : Le Graët arrive à défendre et enfoncer Aulas en même temps

OL : Le Graët arrive à défendre et enfoncer Aulas en même temps

Photo Icon Sport

Choqué par les investissements du Paris Saint-Germain, Jean-Michel Aulas ne cesse de critiquer la politique du club francilien.

Malheureusement pour le président de l’Olympique Lyonnais, aucun de ses homologues de Ligue 1 ne le suit dans cette démarche. Au contraire, certains sont clairement opposés à l’acharnement du dirigeant rhodanien, qui a tout de même trouvé un allié. S’il considère que le PSG n’a rien à se reprocher, Noël Le Graët estime que JMA, son partenaire à la FFF, a raison de défendre ses intérêts.

« On peut comprendre Aulas, Marseille demain, Saint-Étienne, Bordeaux ou Lille, a énuméré le patron du foot français dans L’Equipe. La première place est totalement acquise au club parisien. Même s'ils perdent trois ou quatre matchs, ils sont premiers. Ils n'ont pas recruté Neymar, Mbappé et les autres pour finir troisièmes du championnat... Pour la deuxième place, Monaco a quelques avantages fiscaux, il ne faut pas non plus se raconter d'histoires. Je peux donc comprendre l'attitude d'un club comme Lyon. Les autres se taisent. »

Le Graët et Aulas le « gamin »

Mais dans le même entretien, Le Graët admet aussi qu’Aulas est un personnage agaçant. « Jean-Michel a des aigreurs d'estomac. C'est un homme médiatique. Il veut son nom dans le journal tous les jours, sinon il n'est pas content, a lâché le Breton. Mais j'ai pour lui le plus profond respect parce qu'il a sept titres et une belle entreprise. C'est un homme sincère, honnête, droit, même si avec Twitter il devient gamin. » En résumé, Le Graët ne se mouille pas vraiment dans cette histoire.

Share