OL : La promesse Shaqiri, Peter Bosz n’y croit plus

OL : La promesse Shaqiri, Peter Bosz n’y croit plus

Sur le papier, avec Xherdan Shaqiri et Jérôme Boateng, l’Olympique Lyonnais s’est offert un mercato de prestige, capable d’apporter de l’expérience, de l’exigence du très haut niveau et du talent à la formation de Peter Bosz.

Mais si l’Allemand monte en puissance et apporte dans le placement et la relance, le Suisse est bien la grande déception de cette première partie de saison. Au point d’être déjà mis sur la liste des transferts selon L’Equipe. L’OL a tôt fait de démentir, mais il reste à voir quelle sera l’attitude lyonnaise si jamais une offre tombait sur la table. Car avec son gros contrat, Shaqiri n’est pourtant qu’un remplaçant aux yeux de Peter Bosz, qui ne fait plus vraiment confiance à l’ancien de Liverpool. Une mise à l’écart qui inquiète en Suisse, alors que Shaqiri est l’un des leaders de la Nati, et que la Coupe du monde aura lieu en fin d’année au Qatar. Et si le technicien néerlandais avait déjà zappé Shaqiri, qu’il n’utilise pas à bon escient de toute façon selon Daniel Visentini, journaliste pour Le Matin. 

Peter Bosz a fait une choix sur Shaqiri ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par XS (@shaqirixherdan)

« Le paradoxe tient dans le recrutement même de cet OL qui s’égare dans la deuxième moitié du classement de Ligue 1 (13e): le Bâlois est aligné sur le flanc droit à Lyon, alors qu’il donne sa pleine mesure dans l’axe, en électron libre. Avec l’équipe de Suisse, c’est précisément à cette place et avec ce rôle qu’il s’est montré décisif lors des derniers Euros ou Mondiaux. Mais sa trajectoire sportive, en clubs notamment, ressemble à une promesse jamais tenue jusqu’au bout en regard de son potentiel, qui ne s’exerce que par intermittence. (…) Ces «bruits» disent pourtant une délicatesse qui se vérifie dans les choix de l’entraîneur Peter Bosz, qui s’est obstiné au début de saison à le faire évoluer presque systématiquement sur le côté: sur les cinq derniers matches de Lyon, Shaqiri n’a joué qu’une fois (66 minutes), sinon, il est resté sur le banc, voire n’a même pas été convoqué à une occasion », explique le journaliste pour l’un des principaux quotidiens suisses, pour qui les rumeurs de transfert au sujet de Shaqiri ne sont pas anodines, et reflètent le fait que l’OL ne compte déjà plus vraiment sur l’ancien de Liverpool pour la suite.