OL : Kung Fu Marçal veut éviter le KO devant la LFP

OL : Kung Fu Marçal veut éviter le KO devant la LFP

Photo Icon Sport

Expulsé après un geste assez dingue sur Hicham Boudaoui, Fernando Marçal avoue qu'il ne méritait pas autre chose qu'un rouge. Il espère désormais que la commission de discipline ne sera pas trop dure avec lui.

Fernando Marçal et Hicham Boudaoui se souviendront longtemps du match entre Lyon et Nice disputé ce samedi au Groupa Stadium. Le second parce qu’il a pris un bon coup de pied au visage, le premier parce qu’il a été logiquement expulsé en première période après un geste digne des arts martiaux plus que du football, le joueur lyonnais frappant jambe tendue à hauteur de la tête de son adversaire. Même si bien évidemment ce geste était involontaire, il a quand même fait provoqué une belle frayeur dans le camp niçois. Et Fernando Marçal le sait, l’image qui va tourner en boucle risque de marquer les esprits du côté de la commission de discipline de la Ligue de Football professionnel. 

Le joueur rhodanien espère quand même ne pas être trop sévèrement puni. « On avait besoin de gagner des points. La victoire est le plus important. Le carton rouge est mérité, mon pied était trop haut. C’est dur de laisser ses coéquipiers à 10 mais l’équipe a été magnifique et c’est le plus important. Je vais travailler et relever la tête. J’espère ne pas être suspendu plus de deux matches.  Je suis désolé de ce geste. Je ne voulais pas laisser mon équipe. Les gars sont venus me soutenir à la fin du match. Je les remercie. Je suis content qu’on ait gagné », a confié Fernando Marçal dans les couloirs du stade lyonnais.