OL : Eric Carrière détruit l'optimisme d'Aulas et Genesio

OL : Eric Carrière détruit l'optimisme d'Aulas et Genesio

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio le répètent à qui veut l'entendre, cette équipe 2017-2018 de l'Olympique Lyonnais va rapidement montrer ce qu'elle vaut et les supporters vont se régaler cette saison grâce à un mercato ambitieux. Mais, dans les colonnes du Progrès, Eric Carrière est lui nettement moins optimiste. Car pour l'ancien joueur de l'OL et actuel consultant de Canal+, cet Olympique Lyonnais est tout simplement moins bon que ses prédécesseurs. Et Carrière de s'expliquer.

« Je trouvais qu’on s’enflammait un peu, alors que Lyon avait été bon en jouant bas, en laissant peu d’espaces dans son dos, et en déployant des attaques rapides. Mais dans le jeu collectif, je sentais des limites, et peu de complicité devant entre Depay, Fekir, Mariano et Traoré. Cela manquait de fluidité (...) Ce n’est plus une équipe de possession, et je la trouve moins forte à l’intérieur du jeu sans Gonalons, qui claquait de bonnes passes, Tolisso ou Darder qui étaient souvent dans le contre-pied. Si Tousart récupère des ballons, il est moins performant dans l’organisation du jeu, même si Ndombele peut apporter dans ce domaine (...) Ce Lyon, qui peut jouer les 5, 6 premières places, me semble moins fort que celui de la saison passée. Il y a du potentiel individuellement avec de bons jeunes en devenir, mais les complicités sur le plan collectif ne sautent pas aux yeux », constate, dans le quotidien régional, Eric Carrière. Pas de quoi redonner le moral aux supporters de l’Olympique Lyonnais.