OL : Emerson ne reconnaît pas la Farmers League

OL : Emerson ne reconnaît pas la Farmers League

Prêté par Chelsea cet été, Emerson a débarqué à l’Olympique Lyonnais avec des préjugés sur le niveau de la Ligue 1. Mais après quelques mois de compétition, le latéral gauche constate que le championnat français n’est pas si mauvais.

Barré par la concurrence à Chelsea, Emerson pensait peut-être se relancer facilement pendant son prêt à l’Olympique Lyonnais. Il faut dire qu’en Angleterre, la Ligue 1 n’a pas une excellente réputation. Ce n’est pas un hasard si notre compétition est surnommée la « Farmers League » (Ligue des fermiers) outre-Manche, visiblement à tort selon le latéral gauche. En effet, l’international italien se dit agréablement surpris par le niveau du championnat français, beaucoup plus compétitif que prévu.

« J’ai été assez surpris »

« J'ai toujours essayé de suivre la Ligue 1. Je ne peux pas vous dire que j'ai vu beaucoup de matchs, souvent en raison des horaires, de mes obligations avec les équipes dans lesquelles j'évoluais, et je n'ai pas pu, a regretté Emerson. J'ai pu découvrir certaines équipes et certains joueurs en arrivant ici. Je ne connaissais pas tellement et j'ai été assez surpris parce que c'est un championnat très disputé. Je pense que les gens qui parlent en mal de la Ligue 1, ce sont des gens qui ne la connaissent pas. C'est un championnat avec beaucoup de bonnes équipes et je suis très heureux de vivre cette expérience dans ma carrière. »

Du coup, le joueur sous contrat avec les Blues ne serait pas contre un transfert définitif à l’Olympique Lyonnais. « J'ai été bien reçu, je suis un homme heureux ici. Je suis aussi un père comblé avec une famille très heureuse à Lyon. Si je devais décider aujourd'hui, je n'aurais pas de problème pour vous dire que je peux rester à Lyon, a avoué l’ancien latéral de la Roma. Ça ne dépend pas de moi, ça dépend des clubs, de personnes, de situations. Je suis content ici, mais on verra ça plus tard. » A noter que le prêt d’Emerson est assorti d’une option d’achat prioritaire en faveur des Gones.