OL : Cherki brille, Peter Bosz l'allume en direct

OL : Cherki brille, Peter Bosz l'allume en direct

Gros match sur le plan individuel pour Rayan Cherki ce jeudi en Coupe d'Europe, mais il ne croulera pas sous les louanges de son entraineur à l'OL. 

Malgré le match qui n’a finalement pas eu lieu contre l’OM dimanche dernier, Peter Bosz n’a pas changé ses plans et avait décidé de faire tourner pour la rencontre à Brondby. Il faut dire que l’OL avait l’énorme avantage d’être déjà qualifié et assuré de terminer premier de sa poule. Cela n’a pas empêché les Lyonnais de s’imposer au Danemark, notamment grâce à des accélérations spectaculaires de Rayan Cherki en deuxième période. Le meneur de jeu a pu faire briller ses qualités individuelles sur deux phases de jeu bien précises, mais le visage fermé de son entraineur sur son égalisation en disait déjà long. Ce n’es pas parce qu’il a marqué deux buts que le jeune lyonnais a marqué des points à ses yeux. Sa prestation reste insuffisante, et Peter Bosz ne s’est pas gêné pour le faire savoir dès la fin de la rencontre, histoire de calmer subitement toute enflammade. 

Cherki n'était pas bon, Bosz balance

« Est-ce qu’il jouera plus en L1? Ça dépendra de ses performances. En première période, il n’était pas bon, comme l’équipe, notamment sur le pressing, j’attendais autre chose. Il a bien joué sur ses buts en récupérant un ballon et en faisant une action individuelle. Est-ce que je suis trop exigeant? Peut-être que comme entraîneur, je vois aussi d’autres choses. Il demande très souvent le ballon dans les pieds, mais il doit parfois le demander en profondeur. Il a un grand potentiel. Mais avant la pause ce n’est pas ce que j’attendais », a prévenu Peter Bosz, dans un message plutôt approuvé par les suiveurs lyonnais, qui ne peuvent pas ignorer le doublé de Rayan Cherki, mais savent qu’il faudra que le Lyonnais hausse encore son niveau s’il veut coller aux exigences de son entraineur. Avec son talent, et un Peter Bosz au pressing sur son dos en permanence, Cherki sait en tout cas que son cas est surveillé de près à l’OL.