OL : Ces joueurs qui veulent partir, ça plombe le groupe

OL : Ces joueurs qui veulent partir, ça plombe le groupe

Parmi les clubs européens français, l’Olympique Lyonnais est pour le moment de loin celui qui s’est montré le plus discret.

Le club rhodanien a fait venir deux joueurs libres, et pas forcément des titulaires. Pour le reste, en dehors du départ de Joachim Andersen pour Crystal Palace qui est quasiment bouclé, c’est le calme plat. Des éléments possèdent un bon de sortie, mais cela ne s’est pas concrétisé, et Peter Bosz n’arrive même pas à faire venir André Onana de l’Ajax Amsterdam niveau recrue. Une situation qui peut peser sur le groupe, sachant que la saison va bientôt reprendre et que les doutes sont nombreux. Si les joueurs sont habitués à vivre cela, avec toujours un marché des transferts qui se ferme à la fin du mois d’août, Sidney Govou est revenu dans Le Progrès sur cette période particulière, et le malaise que cela peut provoquer, avec un exemple concret. 

« Est-ce que tout le monde restera d’ici le début de saison ? Je ne pense pas, notamment au milieu de terrain, où il y a trop de joueurs du même profil. Ça va poser plus de soucis à l’entraîneur que lui apporter des solutions. Je pense que le club ne sera pas peiné de se séparer par exemple de Houssem Aouar, qui a une vraie valeur marchande. On m’a beaucoup déclaré partant quand j’étais à l’OL, mais dans ma tête, je ne l’étais pas. Ce n’est pas évident quand on prépare une saison. Essien voulait partir, le club ne le voulait pas en dessous d’un certain prix, on était un peu malheureux pour lui. Il faut attendre jusqu’à la fin du mercato pour savoir qui sera là », a prévenu l’ancien ailier de l’OL, qui demande donc encore un mois de patience. Même si en effet, la situation est délicate à Lyon, où Aouar semble avoir fait le tour de la question mais n’a pas d’offres, tandis que Thiago Mendes veut rentrer au Brésil mais ne voit pas d’accord venir pour cela.