OL : Brut et immature, Marcelo perd le soutien du vestiaire

OL : Brut et immature, Marcelo perd le soutien du vestiaire

Photo Icon Sport

Mardi, l’Olympique Lyonnais a validé sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions grâce à son match nul contre le RB Leipzig (2-2). Une rencontre au cours de laquelle Marcelo a touché le fond.

Pas forcément sur le terrain, sachant que le Brésilien n’a joué que les trois dernières minutes. Mais plutôt dans l’après-match. Puisque durant celui-ci, le joueur de 32 ans a été au coeur des échauffourées entre les joueurs lyonnais et leurs supporters. Tout cela à cause d’un dessin à l’encontre du défenseur central, qui a mis Memphis Depay hors de lui. Depuis, les langues se délient un peu au sein du vestiaire des Gones. « La fracture, c'est après Benfica, il n’aurait jamais dû répondre. Et en répondant, il a aussi amené certains joueurs avec lui qui, aujourd’hui, sont aussi dans le viseur des supporters. Cette affaire était une bombe à retardement. Elle a explosé après Leipzig », explique d’abord un membre du staff de l'OL sur RMC.

Cette soirée de mardi a laissé des traces. Et Marcelo continue de diviser. Si ses compatriotes, comme Thiago Mendes, Marçal ou Rafael, sont à fond derrière lui, ce n’est pas le cas de tout le monde dans le groupe… Parce que certains de ses coéquipiers estiment qu’il est un peu responsable de sa situation, sachant qu’il avait violemment répondu aux insultes d’un fan rhodanien après le déplacement à Benfica en octobre dernier. « Ce n’est pas un mauvais gars. Il est un peu brut, dur parfois, mais c’est un joueur qui souffre. La situation est difficile pour lui. Après, ses enfants étaient en pleurs. On est dans une situation où tout le monde souffre », détaille ensuite un membre de l’OL. De plus, Marcelo est jugé comme « immature et individualiste », ce qui dérange. Autant dire que la sortie sur Instagram de sa femme, dans laquelle elle reproche à Anthony Lopes ses liens avec les Bad Gones, ne va pas plaider la cause de Marcelo. Mais de toute façon, l’avenir du défenseur ne semble plus à Lyon, alors qu’il dispose d’un bon de sortie en vue du prochain mercato hivernal.