OL : Aulas s’est fait piéger, Larqué le cartonne !

OL : Aulas s’est fait piéger, Larqué le cartonne !

Photo Icon Sport

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Jean-Michel Aulas n’est pas épargné depuis sa fameuse conférence de presse mardi.

Après la défaite en demi-finale de Coupe de France contre Rennes (2-3), le président de l’Olympique Lyonnais a annoncé que l’entraîneur Bruno Genesio ne serait pas automatiquement prolongé à l’approche de la fin de son contrat. De quoi s’attirer les foudres de nombreux observateurs. Mais aussi les moqueries d’un Jean-Michel Larqué persuadé que le dirigeant avait prévu un autre scénario.

« Il était parfait dans le rôle du metteur en scène, il avait convoqué la presse, mais avant le match de Coupe de France. Mais il y a eu du mou dans la corde à noeuds, un testicule dans le potage et surtout trois buts dans les filets de Lopes. Et ça, ce n'était pas prévu au programme. Ces idiots de journalistes n'avaient rien compris... Surtout ceux qui avaient fait des pronostics », a commenté le consultant de RMC, sur un ton évidemment ironique.

« JMA n’avait pas de plan B »

« Il ne fallait pas comprendre qu'ils étaient convoqués pour entendre une décision. Ils étaient là pour entendre qu'il n'y avait pas de décision. Evidemment, le résultat du match n'a rien changé à la position d'Aulas. S'ils avaient gagné, il aurait sans doute dit la même chose, s’est amusé Larqué. En cas de victoire, vous ne pensez pas qu'il aurait annoncé une prolongation ? Je pense qu'il a été pris au piège du résultat négatif. Il n'avait pas de plan B, la faute à tous ces Bretons venus en touristes et repartis avec la qualification. » Apparemment, les explications de JMA n’ont pas convaincu.