OL : Aulas l'arroseur arrosé, ça l'écoeure presque

OL : Aulas l'arroseur arrosé, ça l'écoeure presque

Photo Icon Sport

Samedi après-midi, le groupe de supporters « Lyon 1950 » fêtait son dixième anniversaire à l’occasion du match entre l’OL et Nice. Histoire de marquer le coup, plus de 80 fumigènes ont été craqués…

Et cela a véritablement indigné Jean-Michel Aulas, lequel a fortement condamné ce genre d’agissements, d’autant plus que le coup d'envoi de la seconde période a été repoussé de 15 minutes à cause de l’épaisse fumée qui s’était installée dans l’enceinte du Groupama Stadium. Par ailleurs, l’OL sera sanctionné par la LFP, raison de plus pour irriter au plus haut point le président des Gones. Ce dernier fait néanmoins preuve d’une belle hypocrisie selon Pierre Rondeau, lequel n’a pas épargné « JMA » sur l’antenne de RMC.

« Il faut arrêter l’hypocrisie ! Je ne vais pas prendre la défense des supporters et faire l’apologie des fumigènes, même si… Je trouve ça hypocrite. Car les dirigeants profitent de l’engouement, et des images véhiculées par les fumigènes. On se souvient qu’Aulas a déjà craqué un fumigène avec ses supporters, donc il aime cette ferveur populaire. Ça fait partie de l’identité des ultras. Si vraiment ils veulent s’opposer à ces craquages de fumigènes, qu’ils fassent le taff à l’entrée des stades. On sait qu’il y en a, pourquoi il n’y a pas un contrôle fait contre les fumigènes ? Les dirigeants et les diffuseurs en profitent, mais ils critiquent derrière… Donc soit on l’interdit catégoriquement et on fait le taff à l’entrée, soit on laisse faire, soit on tente l’expérimentation surveillée avec des fumigènes sans fumée » a commenté dans des propos rapportés par FootRadio.com le consultant, qui ne va pas se faire des amis au sein de l’état-major de l’OL avec ce genre de déclaration.