OL-ASSE : Vincent Duluc entre dans la mêlée avec les supporters !

OL-ASSE : Vincent Duluc entre dans la mêlée avec les supporters !

Photo Icon Sport

Sauf décision contraire des autorités dans les prochains jours, le derby OL-ASSE se jouera vendredi prochain dans un Groupama Stadium où les supporters stéphanois seront absents. En effet, entre le suspension décidée par la commission de discipline de la LFP et celle prise par le Préfet du Rhône, c'est une double peine qui a été décidée à l'encontre du Peuple Vert. Pour Vincent Duluc, tout cela commence à bien faire, et il est désormais temps que les choses changent, mais pas uniquement au niveau du derby Lyon-St-Etienne. 

Sur la chaîne L'Equipe, le journaliste qui connaît bien la rivalité entre les deux voisins a donné son opinion très claire sur ce sujet. « Le problème est que toutes ces précautions au nom du risque zéro elles créent de la tension alors qu’au contraire il faudrait banaliser le déplacement des supporters. Il faudrait que de nouveau cela devienne un geste normal pour les supporters de se déplacer en étant bien encadrés. C’est vrai que le stade de Lyon peut poser des problèmes car la sectorisation est insuffisante, on peut trop facilement circuler d’une zone à l’autre. Mais sinon cela dépasse de très loin le cas du derby. Là, il se trouve que les dirigeants stéphanois se manifestent, mais ils le font parce que c’est le moment, mais il y a aussi une petite partie de démagogie pour montrer, comme à chaque fois avant le derby, qu’ils sont du côté des supporters. Sauf que tout le reste de l’année ils sont globalement en conflit avec eux. Sur le fond, il faut régler ce problème mais dans toute la Ligue 1. Ce qui m’est également insupportable, c’est qu’en gros les supporters visiteurs aient les plus mauvaises places du stade, des places pourries derrière des grillages, c’est insupportable. En Angleterre, l’ambiance des stades est assurée par les visiteurs, mais en France c’est impossible. Un derby en mono, l’atmosphère est très décevante. Même les supporters lyonnais font moins de bruit quand ceux de Saint-Etienne ne sont pas là (...) Lors du 5-0 de l'an dernier, les supporters de l'ASSE se fichaient du geste de Fekir, c'est le score qui les choquait. Les supporters des deux clubs acceptent le folklore, mais ce sont les violences qu'il faut combattre. »