OL : Aouar, l’énorme tuile et son mercato s’écroule

OL : Aouar, l’énorme tuile et son mercato s’écroule

Icon Sport

Ces derniers jours, la presse italienne s’enflammait de nouveau pour un transfert d’Houssem Aouar de l’OL à l’AS Roma.

A six mois de la fin de son contrat avec l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar était plus que jamais un candidat au départ lors de ce mercato hivernal. Dans le viseur du Bétis Séville, l’international français est également courtisé par l’AS Roma. A tel point que selon la Gazzetta dello Sport, le club de la Louve était sur le point de recruter le milieu de terrain de l’OL, avec qui un accord de principe avait été trouvé. Il ne manquait plus que l’accord entre Rome et Lyon, une étape pas si facile à franchir… mais tout est sur le point de tomber à l’eau. Et pour cause, selon les informations de Foot Mercato, Houssem Aouar est de nouveau dérangé par des pépins physiques. Le média dévoile que le n°8 de l’OL, remplaçant contre Clermont dimanche après-midi, souffre d’une blessure sérieuse aux quadriceps.

Aouar blessé, fin des espoirs au mercato ?

Un gros coup dur pour Houssem Aouar, dont l’absence est estimée à environ trois semaines et qui va donc manquer l’occasion de retrouver sa place de titulaire aux yeux de Laurent Blanc. Dès sa nomination, l’entraîneur de l’OL avait fait d’Aouar un joueur important en le titularisant contre Rennes, Nice et Marseille. Assez peu brillant il faut bien le reconnaitre, Aouar n’avait pas convaincu Laurent Blanc, qui l’a déclassé en le plaçant sur le banc des remplaçants face à Brest puis Clermont. Alors qu’un transfert était évoqué à six mois de la fin de son contrat, cette blessure tombe au plus mal pour le joueur mais surtout pour l’OL, qui voyait là une opportunité unique de récupérer un chèque avec le départ d’Houssem Aouar. Cela parait maintenant bien compris et il y a désormais plus de chance de voir partir le joueur formé à Lyon pour zéro euro en juin prochain… à Rome ou ailleurs. A moins que, même si cela parait improbable, la Roma paie cet hiver pour recruter un joueur blessé.