Mercato : L'OL lâche 4 millions et grille tout le monde

Mercato : L'OL lâche 4 millions et grille tout le monde

L'Olympique Lyonnais a envie de frapper fort cet hiver, et a déjà fait sa première offre pour récupérer un premier joueur de premier plan, Sardar Azmoun.

Désireux de tout faire pour éviter de vivre une deuxième partie de saison à l’image de la première, l’Olympique Lyonnais sait que cela passe par des changements dans son effectif. Malgré le départ de Juninho, le club rhodanien se bouge et s’active sur une piste de longue date voulue par Peter Bosz. Il s’agit toujours de l’arrivée de Sardar Azmoun, pour lequel l’OL est entré concrètement dans le vif du sujet. A six mois de la fin de son contrat, l’attaquant iranien n’a toujours pas prolongé avec le Zénith Saint-Pétersbourg, mais le club russe hésite à s’en séparer. D’une part, il s’agit d’un joueur important de l’équipe de la cité des Tsars, mais en plus l’espoir de le prolonger est toujours vif au Zénith. En plus de cela, le club russe cherche encore à faire venir un remplaçant de son niveau. Mais dans le même temps, l’OL se veut pressant car RMC affirme que Jean-Michel Aulas a lâché la première offre avant même l’ouverture du marché des transferts.

Le Zénith toujours en position de force

Il s’agit d’une proposition à hauteur de 4 millions d’euros, ce qui n’est pas rien pour un joueur qui sera gratuit dans 6 mois. Le club de Saint-Pétersbourg n’aurait pour le moment pas répondu, préférant encore une fois se dire hésitant quant à l’idée de lâcher Sardar Azmoun tant que son départ ne serait pas compensé. Propriété du richissime empire gazier Gazprom, le Zénith peut très bien s’offrir le luxe de garder jusqu’au bout l’attaquant iranien, quitte à perdre ensuite le joueur pour zéro euro. Mais l’OL espère bien faire pencher la balance avec cette offre qui montre en toute cas son désir sérieux de faire venir un attaquant avec qui l’accord contractuel est déjà trouvé. Si Lyon se bouge, le Zénith va donc certainement prendre son temps, surtout que Newcastle et le FC Séville sont également sur le coup, afin de faire monter les enchères.