Mercato : L'argent de Textor déjà dépensé, stupeur à Lyon

Mercato : L'argent de Textor déjà dépensé, stupeur à Lyon

Icon Sport

Les supporters de l'Olympique Lyonnais pensaient que le mercato d'hiver allait être dopé par l'argent de John Textor, à savoir une enveloppe de 40 millions d'euros. Mais c'est la douche froide.

L’OL a frappé vite au début de ce marché hivernal des transferts en enregistrant la signature de Dejan Lovren, un défenseur expérimenté dont le profil était au goût de Laurent Blanc. Une ouverture de gala, mais qui pourrait bien être le seul coup d’éclat de l’Olympique Lyonnais en ce mois de janvier 2023. En effet, même si Bruno Cheyrou et la cellule de recrutement sont en quête d’un milieu de terrain, ils devront composer avec des conditions financières qui vont en étonner plus d’un. En effet, depuis la vente d’OL Groupe à John Textor, tout le monde évoquait l’existence d’une enveloppe de 40 millions d’euros pour investir au mercato sur les 86 millions d’euros qui ont servi à l’augmentation du capital de l’Olympique Lyonnais et dont la moitié a servi à boucher la dette. Sur le papier, tout semblait clair et l’actuel huitième du classement de Ligue 1 pouvait donc envisager quelques belles signatures pour renforcer son vestiaire histoire de rectifier le tir.

40 millions d'euros déjà dépensés par l'OL ?

Mais Laurent Blanc va devoir s’y faire, c’est une information assez brutale que révèle ce lundi Le Progrès. En effet, ces 40 millions d’euros étaient déjà programmés dans le budget de l’été dernier, et l’enveloppe du mercato a déjà été largement dépensée avec les signatures de Nicolas Tagliafico, les retours d’Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, et la prolongation signée en juillet 2022 de Maxence Caqueret jusqu’en 2026. Une révélation choc qui fait énormément de bruit au sein de la communauté des supporters de l'Olympique Lyonnais. Et pas pour dire du bien des dirigeants de l'OL, lesquels sont accusés d'avoir surfé sur cette histoire de budget supplémentaire qui n'en était pas un. « Alors celle-là elle est bien bonne. Me demande jusqu'où Aulas va pousser le foutage de gueule pendant les trois ans qu'il lui reste à la tête du club. Confiance pour repousser les limites, sur ça, Lyon joue la LDC. La prolongation de Caqueret c'est en mai, il rajoute un an en juillet derrière. L'officialisation des negos exclusives avec Textor, c'est fin juin. Qu'est-ce qu'on rigole putain », avoue SeriousCharly, qui n'est pas le seul à s'étonner de cette histoire. Après la signature de Dejan Lovren, le budget est donc probablement très faible, et il faudra vendre pour acheter, un air déjà entendu du côté du Groupama Stadium.