Lovren revient, l'OL se fait attaquer au mercato !

Lovren revient, l'OL se fait attaquer au mercato !

Icon Sport

L’OL n’a pas attendu longtemps dans ce mercato hivernal pour se montrer actif avec la signature de Dejan Lovren.

Laurent Blanc attendait en priorité un renfort d’expérience au poste de défenseur central, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a été entendu. Dès l’ouverture du mercato hivernal, Dejan Lovren a signé son grand retour dans la capitale des Gaules en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg. Il s’agit d’un renfort d’expérience pour l’OL dans ce secteur de jeu avec un joueur de 33 ans habitué à l’exigence des grands clubs européens et qui vient de disputer une Coupe du monde durant laquelle il a été très performant avec la Croatie. Intrinsèquement, il s’agit sans conteste d’un bon joueur, qui devrait apporter un peu de solidité à l’OL, qui en a cruellement besoin. En revanche, le manque d’idées de la direction lyonnaise sur le marché des transferts est criant avec un nouveau come-back d’un ancien de la maison.

Lovren, Lacazette, Tolisso, l'OL roi du recyclage 

Sur les réseaux sociaux, les critiques pleuvent sur ce choix, qui fait suite aux retours l’été dernier de Corentin Tolisso et d’Alexandre Lacazette. « Je veux pas être désagréable mais faire revenir Tolisso, Lacazette et maintenant Lovren , signer Lepenant, ça ne nécessite aucun réseau, ni aucun passé de joueurs… voilà quoi… » a par exemple posté le journaliste Manu Lonjon, dont l’avis est partagé par Lahcen Senhaji. « Donc l'OL reprend un mec qui a quitté Liverpool car son dos ne le laissait plus jouer sans infiltrations, qui n'a ensuite joué que la moitié des matchs au Zenit lors des deux dernières saisons, juste sur la base d'un Mondial réussi ? On apprend jamais à Lyon » peut-on lire sur Twitter. Du côté des supporters, les avis sont plus partagés car on estime que Dejan Lovren va apporter un énorme plus à l’Olympique Lyonnais, qui avait cruellement besoin d’un défenseur central d’expérience à associer à Castello Lukeba. On est en revanche conscient que ce recrutement peu original met une nouvelle fois en lumière les limites de l’OL sur le marché des transferts depuis trop longtemps.