Les supporters, le point faible de l'OL ?

Les supporters, le point faible de l'OL ?

Icon Sport

Défait à domicile par Strasbourg (1-2) lors de la dernière journée, l'OL est plongé dans la tourmente. Le club rhodanien est neuvième de la Ligue 1, à 17 points du podium. Dimitri Liénard a utilisé le climat tendu entre les supporters et les joueurs lyonnais pour venir à bout des Gones.

Dans une saison compliquée, Strasbourg devait créer un exploit pour se relancer en Ligue 1. Avant le déplacement à Lyon, les Alsaciens n'avaient plus gagné un match en championnat depuis le 9 octobre. Dominés par l'OL, les Strasbourgeois ont inversé la tendance grâce à un réalisme à toute épreuve, avec seulement 27% de possession durant la rencontre. Après la défaite contre Clermont et le match nul contre Nantes, Lyon n'avance plus en Ligue 1. Les Lyonnais n'arrivent plus à être performants à domicile. Une nouvelle arme à exploiter pour les adversaires des Gones qui savent désormais que l'OL n'est plus soutenu par son public et donc moins à l'aise dans son antre.

Les fans, le talon d'Achille de l'OL

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

« Parfois dans le foot, il ne faut pas grand chose pour cogner l’adversaire. On est à l’extérieur, face à Lyon. On savait que le public lyonnais était dans un entre-deux et que si on arrivait à piquer l’OL rapidement, le public pouvait se retourner rapidement contre eux. Ça s’est bien déroulé pour nous ce (samedi) soir et c’est une première victoire encourageante à l’extérieur avec le nouveau coach » a confié Dimitri Liénard qui a constaté que le public lyonnais est très remonté contre les joueurs de Laurent Blanc et que cela peut tourner en défaveur pour Lyon. Il faut dire que plusieurs joueurs de la formation de Laurent Blanc ont été sifflés, et notamment Karl Toko-Ekambi, qui a pété un plomb dans les vestiaires après ce traitement du Groupama Stadium. L'OL jouera son prochain match contre Ajaccio et aura l'obligation de repartir avec la victoire pour compter sur le soutien des supporters lors de la prochaine réception au Groupama Stadium contre le Stade Brestois.