Le clan Benzia balance sur l'OL !

Le clan Benzia balance sur l'OL !

Photo Icon Sport

Depuis le début du marché des transferts, l’Olympique Lyonnais a fait savoir que Yassine Benzia était sur la liste des transferts.

Un placement qui s’est transformé en impératif puisque le joueur, qui a tout de même fait la préparation et quelques matchs amicaux, a ensuite été balancé avec le groupe réserve sans pouvoir s’entrainer ou évoluer avec les pros. Incité vivement à se trouver une nouvelle destination, l’international espoirs est courtisé par quatre clubs actuellement (Rennes, Bologne, Sunderland et Nice) mais penche clairement pour le club breton, qui lui a fait une proposition claire et dont l’entraineur, Philippe Montanier, a déjà discuté avec lui. Mais, alors que son départ ne fait désormais plus guère de doute, son agent est monté au créneau dans le Progrès afin de dénoncer l’attitude de son club formateur, dont le président avait récemment assuré qu’il n’avait pas d’autre choix que de vendre un joueur qui avait refusé de prolonger. Pour le représentant de Benzia, le dernier contact avec le club remonte à… août 2014. 

L'OL fait de la com'

« La saison passée, il ne joue que trois matches en tant que titulaire en L1 et il se débrouille pour marquer deux buts, tout en étant moyen. Il espérait que sa situation allait évoluer lors de cet exercice. Qu’avec du temps de jeu et de la confiance, il n’y avait pas de raison qu’il ne s’impose pas, à l’image des autres attaquants. Un refus de prolonger ? C’est de la com’ auprès des supporters ! La dernière discussion à ce sujet avec la direction de l’OL remonte à l’été 2014. À l’époque, le club était prêt à lui proposer un nouveau contrat comme il l’avait fait pour Fekir. Mais j’ai préféré leur dire qu’on en reparlerait durant la saison en fonction de son évolution. Depuis, j’attends toujours qu’il me recontacte », a fait savoir Djibril Niang. Pour le quotidien régional, Jean-Michel Aulas était partant pour effectuer une proposition en cours de saison, mais c’est Hubert Fournier qui l’en a dissuadé, Benzia ne faisant pas partie de ces plans sur le long terme.